Aller au contenu principal

Lanaud
Un veau limousin adjugé 20 100 euros

Pour la troisième vente de la campagne à la station nationale de qualification de la race Limousine à Lanaud, les 13 et 14 mars, 105 veaux dont 49 RJ et 56 espoirs étaient proposés à la vente aux enchères.  

Le record dans la catégorie RJ va à Nickel, appartenant au Gaec des Deux Vallées Oster (Moselle). Il a été adjugé 20 100 € au Gaec Launay (Ille-et-Vilaine), à l'EARL Grandidier (Moselle) et au Gaec Harle (Moselle). "Nickel est un fils de Joliambre TA PS et de Pompier RR VS. Il bénéficie du label génomique « Vêlage +» combinant de bonnes facilités de naissance et une bonne aptitude au vêlage."

Deux autres RJ - Navarre, à l'EARL Brulé, et Nordict TD à la Scea Chapelain-Avril - ont dépassé la barre des 10 000 euros.

Chez les espoirs, le top price est Oklahoma, appartenant à l'EARL Rouchès (Aveyron), qui prend la direction du Grand Est pour rejoindre le Gaec du Patural (Meurthe-et-Moselle) et le gaec du Houve (Moselle) pour 5 500 euros. "Il présente un bon volume, de bonnes performances et est profond et long de corps, avec un bon bassin et de très bonnes qualités de race."  

Les moyennes s'établissent pour cette édition à 3186 euros pour les espoirs (66 % d'animaux vendus) et 5236 euros pour les RJ (96 % d'animaux vendus).

Quelques taureaux espoirs restent disponibles à la vente.

En même temps était organisée la vente de neuf mâles en sortie de station de contrôle individuel de Moussours. Sept d'entre eux ont trouvé preneur à un prix moyen de 2953 euros.

La 4ème vente de la campagne à Lanaud aura lieu les 12 et 13 juin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Pour toucher le bonus haies, il faut faire certifier la gestion durable des haies.
PAC 2023 : un bonus haies de 7 euros l’hectare
Le bonus haies et le nouveau barème pour les infrastructures agroécologiques sont les deux nouveautés de la PAC 2023-2027…
Bovins viande : un revenu 2022 bas, sauf pour les systèmes avec cultures
L'Institut de l'Elevage a simulé sur cas-types le revenu 2022 des élevages bovins viande. Hausse des prix des bovins et hausse…
La convergence aggrave la perte sur l'aide couplée pour les systèmes engraisseurs spécialisés de jeunes bovins, naisseurs-engraisseurs de jeunes bovins et naisseurs-engraisseurs de veaux sous la mère.
PAC 2023 : les aides du premier pilier ne favorisent pas les systèmes qui engraissent
D’après une simulation de l’Institut de l’élevage, les systèmes qui engraissent seraient franchement perdants sur le premier…
En Espagne, la convergence n'est pas favorable aux systèmes engraisseurs.
PAC 2023 : quels choix ont fait nos voisins européens pour les bovins viande ?
Chez nos voisins et partenaires européens, les aides couplées aux bovins viande évoluent globalement peu, et il n’y a pas…
taureau race limousine
A Lanaud, quatre taureaux limousins vendus aux enchères plus de 15 000 euros
100 % des veaux ont été vendus lors des enchères pour la deuxième série de taureaux limousins issus de la station nationale de…
Pour l’engraissement de jeunes bovins ou de femelles, les repères sont bousculés entre de nouveaux niveaux de charges alimentaires, et des cotations des animaux qui évoluent constamment et rapidement.
Une conjoncture déstabilisante pour l’engraissement
Entre volatilité des cours des matières premières pour l’engraissement des bovins viande et cotations inédites des animaux, les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande