Aller au contenu principal

Top 5 des taureaux d’IA les plus utilisés en 2020 en races allaitantes

© C.Delisle

L’Institut de l’Elevage a analysé les statistiques des inséminations sur femelles allaitantes. Ces données permettent entre autres de connaitre les principaux taureaux d’IA utilisés en race pure dans l’ensemble des élevages français pour les quatre races à plus grand effectif : Charolaise, Limousine, Blonde d’Aquitaine et Aubrac.

Les données proviennent des EMP (entreprises de mise en place) et, pour ce qui concerne les inséminations par l’éleveur, des EDE, et portent sur l'année civile.

En race Aubrac, les cinq taureaux les plus utilisés ont été utilisés pour 41 % des IAP en race pure.

Top 5 des taureaux d’IA les plus utilisés en 2020 en race pure Aubrac

 

© Institut de l'Elevage

 

 

En race Blonde d’Aquitaine, les cinq taureaux les plus utilisés ont réalisés 26 % des IAP. « Ces taureaux ont été utilisés pour faire naitre des femelles de renouvellement et/ou pour produire des veaux sous la mère » observent Sandra Dominique et Denis Faradji de l’Institut de l’Elevage

Top 5 des taureaux d’IA les plus utilisés en 2020 en race pure Blonde d’Aquitaine

© Institut de l'Elevage

 

 

En race Charolaise, les cinq taureaux les plus utilisés assurent 17 % des IAP et si on regarde les statistiques jusqu’aux dix taureaux les plus utilisés, il s’avère qu’ils ont été employés pour réaliser 28 % des IAP. « La race Charolaise offre une diversité en choix des taureaux » commentent Sandra Dominique et Denis Faradji de l’Institut de l’Elevage. « On constate que la plupart sont relativement âgés. Ils ont confirmé dans les élevages, ont des CD élevés et répondent aux attentes de leurs utilisateurs. »

Giono et Dandy sont complets et ont un pedigree facile à utiliser. La plupart des autres taureaux de ce classement apportent des garanties sur les facilités de naissance et eux aussi une originalité dans leurs origines. Un taureau sans cornes, Nirvana P, entre dans ce classement des dix taureaux les plus utilisés.

Top 10 des taureaux d’IA les plus utilisés en 2020 en race pure Charolaise

© Institut de l'Elevage

 

 

En race Limousine, les cinq taureaux les plus utilisés ont été choisis pour réaliser 22 % des IAP en 2020. « Quatre d’entre eux sont qualifiés pour la production de veaux sous la mère, et trois d’entre eux présentent un profil « femelles de renouvellement. Un des taureaux a un niveau très élevé en facilités de naissance et un autre est homozygote sans cornes .»

Top 5 des taureaux d’IA les plus utilisés en 2020 en race pure Limousine

© Institut de l'Elevage

 

 

La part du croisement par IA sur vaches allaitantes reste stable

« Le croisement entre races allaitantes par insémination est peu pratiqué et reste stable. Ce n’est pas une pratique qui a tendance à se développer » notent Sandra Dominique et Denis Faradji de l’Institut de l’Elevage. En 2010, 15,7 % des femelles allaitantes étaient inséminées avec un taureau d’une autre race, et ce taux était de 14,3 % en 2020. Un peu plus de la moitié de ces inséminations sont réalisées sur des vaches elles mêmes croisées. Sur les femelles de race pure, les croisements les plus pratiqués sont :

  • 13 000 femelles de race Aubrac inséminées avec un taureau de race Charolaise
  • 5 500 femelles de race Salers inséminées avec un taureau de race Charolaise
  • 3 650 femelles de race Limousine inséminées avec un taureau de race Blonde d’Aquitaine

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les chiffres des premiers croisés Limousine x Angus de la ferme expérimentale de Thorigné
À la ferme expérimentale de Thorigné-d’Anjou, une expérimentation de longue durée analyse l’intérêt du croisement Angus sur des…
A Lanaud, un taureau limousin adjugé à 17 200 euros
Les premières ventes aux enchères de la campagne 2022-2023 de la race limousine se sont déroulés les 16 et 17 novembre, dans le…
Jean-Pierre Boyer, négociant en bovins : "Un prix résulte d’une confrontation entre offre et demande"
Jean-Paul Boyer, négociant en bovins : "Un prix résulte d’une confrontation entre offre et demande"
La loi Egalim 2 et l’obligation de contractualisation ont pris du retard. Négociant dans l’Aveyron, Jean-Paul Boyer n’a jamais…
Flavien Fayolle mesure 1,75 mètre et malgré un été caniculaire très déficitaire en eau son switchgrass en seconde année de végétation a réalisé une belle croissance.
Deux hectares de panic érigé pour réduire les achats de paille de litière
Pour remédier en partie à leur déficit en paille, les associés du Gaec Fayolle en Corrèze ont semé l’an dernier quatre parcelles…
Quatre nouveaux taureaux limousins « qualités maternelles » chez Créalim
Pour cette campagne, Créalim entre au catalogue quatre taureaux labellisés « qualités maternelles » aux profils relativement…
Les vaches et les veaux raffolent des betteraves.
« Mes vaches Blondes pâturent des betteraves entre deux prairies »
Le Gaec Hily, à Plomodiern, dans le Finistère, cultive la betterave fourragère depuis de nombreuses années pour l’intégrer à la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande