Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Races rustiques : recueillir de nouveaux phénotypes

Sérustic est un programme de recherche lancé par les trois races rustiques Aubrac, Gasconne des Pyrénées, Salers et le collectif Coram afin d’approfondir la collecte sur certains phénotypes.

Lancé en juillet 2017 pour une durée de trois ans, le projet Sérustic (1) a pour objectif de valoriser au maximum le temps de présence des animaux en station, en expérimentant un recueil de nouveaux phénotypes tout en répondant à l’enjeu de la double performance économique et environnementale. Il le fait, bien évidemment, de manière complémentaire au protocole réglementaire, appliqué pour toutes les races à viande. Ce programme concerne les trois races rustiques Aubrac, Gasconne des Pyrénées et Salers et implique les trois organismes de sélection des races, le Coram (collectif des races des massifs) et l’Institut de l’élevage. L’école nationale vétérinaire de Toulouse et l’Inra de Theix viennent également en appui.

« Quatre axes de recherche ont été définis comme prioritaires (sanitaire, efficacité alimentaire, qualité de viande, comportement), un spécifique pour chaque race et un commun aux trois races. La station raciale gasconne, à Villeneuve du Paréage dans l’Ariège, se consacre au volet sanitaire. Ceci passe par une meilleure connaissance des mécanismes naturels de résistance génétique aux parasites internes et externes, dans l’optique de limiter les traitements sur des animaux à vocation pastorale. La station raciale Aubrac de la Borie, à Saint-Chély-d’Aubrac dans l’Aveyron, évalue quant à elle, la capacité de valorisation des fourrages des veaux en station, au travers de leur capacité d’ingestion et de la transformation des fourrages grossiers. L’objectif étant de renforcer l’autonomie des exploitations par la valorisation optimale des ressources alimentaires fournies par les estives, parcours, prairies… La station raciale Salers de Saint-Bonnet-de-Salers, dans le Cantal, s’emploie à l’estimation de la qualité organoleptique et nutritionnelle des viandes par des mesures de la composition corporelle (évaluation du rapport muscle/gras) en vue de fournir des animaux répondant mieux aux exigences qualitatives des cahiers des charges des labels raciaux (persillé, tendreté de la viande…) et aux attentes des consommateurs », note Germain Tesnière, ingénieur de recherche au Coram.

Le dernier axe, commun aux trois races, concerne l’évaluation génétique de la docilité et la réactivité à l’homme dans les protocoles station et son intégration dans les objectifs de sélection. Son intérêt est de simplifier le travail des éleveurs dans un contexte d’agrandissement des troupeaux. Si les résultats obtenus sur les protocoles sanitaire et qualité de viande apparaissent prometteurs, ils pourront alors être transposés à l’une des deux autres races rustiques du projet en troisième année d’essais.

(1) Développement d’un protocole complémentaire en station d’évaluation des races rustiques bovines allaitantes, financé par le compte d’affectation spéciale "développement agricole et rural" (Casdar) attribué par FranceAgriMer au Coram.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.

Vous aimerez aussi

Vignette
Les premiers contours de Charolais +
À l’occasion du dernier Simagena, quelques éléments relatifs au futur mode de fonctionnement de Charolais +, le second Organisme…
Vignette
Le Sabot d’Or 2018 pour l’EARL de la Mare du Bois
L’EARL de la Mare du Bois, en Seine-Maritime, élève un troupeau de 65 Charolaises "valeurs sûres" pour les qualités maternelles,…
Vignette
"S’investir dans l’accompagnement technique des éleveurs"
Pierre Burgan met l’accent pour son mandat de président sur l’appui technique, pour renforcer la productivité numérique des…
Vignette
Un veau limousin adjugé 20 100 euros
Pour la troisième vente de la campagne à la station nationale de qualification de la race Limousine à Lanaud, les 13 et 14 mars,…
Vignette
Une étude statistique sur les conditions de naissance en Charolais
Un veau charolais gagne à peser entre 42,5 et 52,5 kilos à la naissance. C’est ce qui ressort d’une analyse statistique réalisée…
Vignette
Des vaches parthenaises qui "respirent" la viande

Avec ses effectifs en progression, la Parthenaise est régulièrement mise en avant en tant que bouchère d…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande