Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Alimentation des bovins
Quel niveau d´apport azoté en finition de génisses blondes ?

Le niveau des apports azotés en finition pour des génisses blondes de boucherie fait l´objet d´essais à la ferme expérimentale de Mauron en Bretagne.


Une enquête réalisée en Bretagne et Pays de la Loire par les Chambre d´agriculture et l´Institut de l´élevage a montré que les éleveurs apportaient en moyenne 115 g de PDI par UF à des génisses blondes d´Aquitaine en finition. Alors que les recommandations « classiques » sont pour des génisses « viande » de plutôt 80 à 90 g de PDI/UF (et 90 g de PDI/UF pour des vaches de réforme). Dans le cadre d´un essai à la ferme expérimentale de Mauron (Morbihan) ont été comparées les finitions de génisses blondes à 90 g de PDI/UF et à 125 g PDI/UF, avec un régime à base de maïs ensilé, foin, et d´un mélange tourteau de soja, blé et CMV. Les deux lots ont reçu la même quantité de concentré (0,8 kg de soja + 1,67 kg de blé pour le lot à 90 g de PDI et uniquement 2,47 kilos de soja pour le lot à 125 g PDI). « Le lot recevant plus d´azote a ingéré 0,65 kg de matière sèche par jour de plus que l´autre lot. Avec plus d´azote dans la ration, le transit est un peu plus rapide et l´appétit un peu augmenté », commente Alain Guillaume de l´EDE du Morbihan.

Les quantités de foin et de concentrés ayant été constantes, c´est du maïs ensilé en plus qu´elles ont consommé, et elles ont réalisé du coup une croissance équivalente à 100 g de plus par jour que les génisses à 90 g PDI/UF. Celles-ci ont eu besoin de vingt jours de plus pour atteindre le poids d´abattage visé de 718 kilos, vif. Aucun impact sur la conformation et l´état d´engraissement n´a été mis en évidence.
©S. Bourgeois

Une répétition de l´essai en cours
« La conduite avec 115 g PDI/UF a un coût d´alimentation un peu supérieur (15 euros par génisse dans l´essai) et les rejets azotés estimés selon la méthode du bilan des minéraux sont supérieurs de 30 % », note Alain Guillaume.
Une répétition de l´essai est en cours. Elle vise à comparer les performances de génisses blondes recevant 95-100 g de PDI/UF ou 135 g de PDI/UF. « Sur les trois premiers mois d´engraissement, le lot recevant 135 g de PDI/UF a réalisé 220 g de GMQ de plus que l´autre. » A suivre !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Vignette
La baisse de production se confirme
La décapitalisation bovine française se confirme, accentuée par l’impact sanitaire de la FCO. Les disponibilités en animaux…
Vignette
'L'exploitation' Travailler seul et améliorer la génétique
Francis Chopinaud, éleveur au Chaulsein en Creuse, est le chef d’orchestre d’une exploitation où tout a été pensé pour pouvoir…
Vignette
'Astuce' Un araseur de bouses et taupinières
À Saint-Aubin-en-Charollais en Saône-et-Loire, Simon Dumontet a réalisé un outil bien pratique pour niveler le sol et araser…
Vignette
"L'accord avec le Mercosur semble n'avoir jamais été aussi proche"
Dans un communiqué du 28 mai, la FNB appelle une nouvelle fois le gouvernement à répondre concrètement à ses interrogations. L'…
Vignette
De la sécurité avec des méteils semés sous couvert de prairies
Chez Denis Briantais en Indre-et-Loire. L’éleveur s’est relevé des crues de 2016 et a passé 2018 sans trop de problèmes, grâce en…
Vignette
En Argentine, cherche gaucho désespérément
Pour les propriétaires et gérants d’estancias, pas facile de trouver le gaucho idéal. Dur et mal payé, le métier peine à attirer…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande