Aller au contenu principal

Pierre Burgan, nouveau président de France Blonde d'Aquitaine Sélection

Suite à la démission annoncée de Philippe Basta, le Conseil d’Administration de France Blonde d’Aquitaine Sélection a porté Pierre Burgan, éleveur de Haute-Garonne, à la présidence de France Blonde d'Aquitaine Sélection.

Pierre Burgan France Blonde d'Aquitaine Sélection
© France Blonde d'Aquitaine Sélection

"Pierre Burgan, âgé de de 41 ans, a insisté sur la nécessité de mieux nous investir dans la structure au niveau de l’accompagnement technique des éleveurs et a reconduit à l’identique le bureau de la structure, largement représentatif des adhérents historiques de l’O.S. alors que l’association est en pleine mutation dans le cadre du règlement zootechnique européen" annonce France Blonde d'Aquitaine Sélection dans un communiqué du 29 janvier 2019.

Pierre Burgan élève dans le piémont pyrénéen un troupeau de cinquante-cinq mères toutes inscrites. Le troupeau est conduit à 80% en monte naturelle et 20% d'IA pour une production de broutards et de la vente directe de veaux lourds et vaches de réforme ; plus quelques reproducteurs vendus localement.

Il a organisé en 2015 le concours national dans le cadre des Pyrénéennes, et est intervenu à plusieurs reprises comme juge sur de nombreux concours départementaux ou régionaux. Il est également investi au niveau de Bovins Croissance 31 (administrateur), au comité d’orientation viande de la Chambre d’Agriculture et également au niveau du Crédit Agricole.

 

Composition du bureau de France Blonde d’Aquitaine Sélection

Président : Pierre Burgan (AE / Section Occitanie 31)
Vice-Président 1er pôle : Bernard Linay (AE / Section Ouest 53)
Vice-Président 2ème pôle : Christian Cousseau (Auriva / Coopelso 31)
Vice-Président 3ème pôle : Bernard Malabirade (Interbev / 32)
Trésorier : Philippe Maurel (Auriva / Coopelso 81)
Secrétaire : Maryvonne Lagaronne (Bovins Croissance / Nouvelle-Aquitaine 64)
Membre : Jean-Claude Métais (Nouvelle-Aquitaine 79)-Président de Blonde Génétique et de l’AE.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

tas de fumier compact maturé stocké au champ
Le fumier stocké au champ ne présente pas de risque de pollution nitrique
D'après un essai à la ferme expérimentale de Derval, le stockage du fumier compact ou très compact en andain au champ, après deux…
 L’outil mesure 6 m de long. Il se positionne sur le télescopique soit dans l’alignement de la flèche ou perpendiculairement à cette dernière. Ces deux positionnements correspondent aux deux usages pour lequel cet outil a été conçu et est utilisé : à savoir faciliter la mise en place des bâches en plastique une fois le silo tassé ou soulever les barrières en tubulaires dans la stabulation en intervenant à distance depuis le couloir situé devant les ... © F. d'Alteroche
Tirer les bâches d’ensilage sans efforts
À Thoisy-le-Désert en Côte-d’Or, Ludovic Roy place et retire sans difficultés les bâches en plastique des silos avec une rallonge…
Cette année, la campagne de vêlages se passe vraiment bien avec 85 % de vêlages sans aide, et les retours en chaleurs sont nettement plus rapides qu’auparavant. Pour certaines, c’est quinze jours après le vêlage. © S. Bourgeois
Une approche globale pour une reproduction au top
Des vaches bien préparées au vêlage retournent vite en chaleurs. C’est l’expérience qu’a faite Jean-Michel Michelot, éleveur dans…
Vignette
Plan de relance : des aides pour la biosécurité et le bien-être animal
Le volet agricole du plan de relance comprend une mesure « pacte biosécurité et bien-être animal ». Le dispositif sera piloté par…
Le plan protéines n’oublie pas l’herbe

La stratégie nationale protéines végétales, dévoilée le 1er décembre vise à réduire la…

"Un veau qui ne se lève pas se remarque rapidement ce qui permet de le prendre en charge sans délai », soulignent les éleveurs interrogés sur leur conduite de limitation des tétées. © C. Delisle
Y a-t-il un intérêt à limiter l’accès des veaux à leurs mères ?
Dans le cadre du projet Optirepro, l’Institut de l’élevage et la chambre d’agriculture des Pays de la Loire se sont penchés sur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande