Aller au contenu principal

Nouvelle saison de la campagne de communication collective « Aimez la viande, mangez-en mieux »

Depuis le 11 avril, un nouveau film publicitaire est diffusé dans le cadre de la campagne de communication collective « Aimez la viande, mangez-en mieux. » signée « Naturellement Flexitariens ».  

communication Interbev Fléxitariens
© Interbev

Thomas revient, et il n’est pas seul. La campagne de communication collective d’Interbev lance un nouveau film publicitaire, dans lequel on retrouve le personnage de la première saison entouré d’amis. Ces amis ont des habitudes différentes les unes des autres, mais leur intention commune est de privilégier une alimentation de qualité, tout en s’affranchissant des diktats alimentaires. Camille la gameuse mange devant son écran, Victor mangera froid car il privilégie le shooting de son assiette pour le publier sur Instagram, Maël le sportif mange de la viande et des légumes et non de la poudre, l’étudiante préfère un vrai burger…

« A l’heure où les citoyens sont assaillis de règles et de conseils à suivre pour mieux manger, ce nouveau film publicitaire, réalisé par Romain Quirot, prône le « manger mieux » à travers la notion de liberté » explique Interbev.

 

 

Adossée à la démarche de responsabilité sociétale, cette campagne s’adresse aux citoyens qui s’interrogent sur leur consommation de viande mais souhaitent continuer à en manger de façon plus réfléchie. "En somme des fléxitariens, libres et avisés, qui considèrent que la viande a toute sa place dans une alimentation équilibrée si elle est consommée en juste quantité."

Le film est diffusé en télévision, en vidéo on-line (TV de rattrapage, Youtube, sites médias) et sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Snapchat). Une nouvelle vague est programmée pour l'automne prochain.

Le fléxitarisme mieux connu des Français

Une étude IPSOS réalisée en 2021 a montré que 59 % des Français affirment avoir déjà entendu parler du fléxitarisme, soit une forte hausse par rapport à il y a deux ans (+17 points), et un tiers déclare savoir précisément ce dont il s’agit.

Les Français sont d’autre part davantage attachés au repas – effet du contexte sanitaire actuel ? – qu’il y a deux ans (66 % soit +7 points), qui représente pour eux un moment de partage et de convivialité (72% des réponses) et une source de plaisir. Il est important de manger de la viande pour l’équilibre alimentaire pour une très large majorité (85%), surtout de façon raisonnable.

 

Lire aussi : Interbev multiplie les engagements sociétaux à l'horizon 2025

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

bovins feedlots Etats-Unis
Des milliers de bovins meurent de stress thermique dans des feedlots aux Etats-Unis
Suite à une vague de chaleur associée à de l’humidité et à l’absence de vent des milliers de bovins sont morts cette semaine dans…
Le plafond de 120 UGB primables par travailleur avec transparence, couplé à un écrêtement au-delà de 1,4 UGB de plus de seize mois par hectare SFP -— la SFP étant calculée ici de la même façon que pour l’ICHN, vont concerner beaucoup d'élevages.
Première approche de la nouvelle PAC sur des cas-types bovins viande
La réforme du premier pilier de la PAC flèche les systèmes allaitants vers l’engraissement. Dans bien des cas, les élevages…
Emmanuel Marcel, directeur des sections Auvergne et Centre de Sicarev.coop. "La production a nettement reculé en Allemagne et contribue à tirer le marché."
Pourquoi le prix des bovins mâles progresse depuis fin 2021
Depuis la fin de l’été 2021, le prix des jeunes bovins affiche une progression ininterrompue. Elle a fini par se transmettre aux…
[Ventes de Lanaud] Le top price à 26 100 euros pour un reproducteur limousin
Fin de saison sur un record, pour les bovins reproducteurs de race Limousine issus de la station de qualification de Lanaud. La…
Feder annonce la mise en place de contrats jeunes bovins et expérimente l’agriphotovoltaïsme
Issu de la fusion de plusieurs coopératives, le groupe Feder fête ses 10 ans et s’impose comme un des principaux acteurs français…
Le croisement avec une race précoce comme l’Angus permet d’obtenir des carcasses plus légères avec un bon état d’engraissement, tout en réduisant la durée d’engraissement et donc les charges. (prendre photo RBV 264 nov 2018 p 34)
Engraisser des bovins plus précoces avec des fourrages grossiers
En jouant sur le type génétique (croisement Angus x Salers) et en optimisant la valeur alimentaire des fourrages, il est possible…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande