Aller au contenu principal

« Nous sommes impatients de retourner sur les salons »

Jean-Claude L'huillier, président du syndicat charolais de Moselle, prépare la 10ème édition d'Agrimax qui se tiendra du 27 au 29 octobre 2021 à Metz.

Jean-Claude L’huillier élève 25 mères charolaises à Lidrezing en Moselle.
Jean-Claude L’huillier élève 25 mères charolaises à Lidrezing en Moselle.

"Après avoir longtemps travaillé dans le machinisme agricole, je suis double actif avec un petit troupeau inscrit de 25 mères charolaises sur 52 hectares. Je suis également à ce titre depuis neuf ans président du syndicat charolais de Moselle. Notre grand rendez-vous de cet automne va être le salon Agrimax qui se tiendra du 27 au 29 octobre au parc des expositions de Metz métropole. À côté des autres races allaitantes et laitières, il mettra à l’honneur la race charolaise avec 200 animaux (jeunes et adultes) provenant de toute la région Grand Est.

Notre concours se terminera par une vente organisée par la société Simon Génétic. Nous ne savons pas si ce sera une vente en présentiel ou en ligne ou les deux simultanément ! L’objectif est que les 20 à 25 animaux mâles et femelles de tous âges sélectionnés puissent être présents sur le salon pour que les acheteurs intéressés aient la possibilité de venir les voir après avoir consulté le catalogue sur internet. Ce sera la 10e édition d’Agrimax et la 5e pour notre vente avec Simon Génétic.

Lire aussi : Sommet de l'Elevage : les organisateurs ont retrouvé le sourire

Ce salon monte en puissance. Son positionnement au cœur de l’Europe près des frontières allemande, belge et luxembourgeoise est un sérieux atout. Metz est également bien desservi côté autoroute. On a un hall dédié à l’allaitant, un autre au laitier et un troisième pour les ovins et la volaille avec une super ambiance entre éleveurs de toutes les races. On travaille main dans la main pour le montage puis le démontage des installations. L’an dernier, Agrimax a été le seul salon maintenu malgré le contexte sanitaire dans la limite de 5 000 spectateurs. Actuellement les éleveurs comme tous les Français ont envie et surtout besoin de sortir de chez eux. Ils se réjouissent de la possibilité de revenir sur ce type de manifestation afin d’échanger et voir du monde autour des animaux. Nous attendons ces retrouvailles avec impatience !"

La prochaine édition du salon Agrimax aura lieu du 27 au 29 octobre au Parc des Expositions de Metz Métropole. Ce sera la 10° édition de ce salon organisé en collaboration stratégique avec le Sommet de l’élevage. En 2021, les organisateurs et leurs partenaires ont pour ambition d’accueillir et de présenter plus de 2 000 animaux sur 20 000m² couverts avec trois halls intérieurs, et un espace d’exposition plein air consacré plus spécifiquement au machinisme agricole. Côté race à viande la Charolaise sera cette année plus particulièrement mise à l’honneur avec quelques 200 animaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Le cheptel allaitant poursuit son recul sur les premiers mois de 2022
Au 1er avril 2022, le cheptel de vaches allaitantes était en recul de 2.9 % par rapport à la même date en 2021.
Anticiper un recul des disponibilités en paille en réalisant dès à présent un stock de plaquettes
Le bois plaquette a fait ses preuves pour confectionner la litière dans les élevages cultivant peu de céréales mais disposant de…
Contrôle par vidéo en abattoir : un bilan positif de l'expérimentation
Après deux ans d’expérimentation, les cinq abattoirs qui ont testé la vidéo dressent un bilan positif. Si sa mise en œuvre est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande