Aller au contenu principal
Font Size

Les GMS résistent mais les ventes de viande en ligne devraient progresser

Ces chiffres correspondent à ceux du graph ci joint en photo. Faudrait l'épurer en virant les phrases de commentaireOù achetez-vous votre viande de bœuf le plus souvent ? (plusieurs choix possibles)Au rayon libre-service (barquette) en hypermarché-supermarché (Carrefour, Leclerc...) 79,3%Bouchers indépendant 62,5%Au rayon traditionnel (à la coupe) en hypermarché-supermarché 51,8%Monoprix 20,8%Supérette de proximité (Carrefour market, U express…) 17,9%Au marché 15,8%Hard-discounter (Lidl, ED…) 11,7%Chaine de boucherie 10,9%Directement chez l’éleveur ou magasin de producteurs : 9,8%Drive d’Hypermarché-Supermarché 7,1%Supermarché Bio (Biofil, Biocoop…) 5,9%Autre 2,2%Par internet 1,3%

Une enquête a été menée au printemps dernier auprès de 1 200 consommateurs répartis entre Paris et de grandes agglomérations (Lyon, Montpellier, Nice, Marseille, Clermont-Ferrand, Grenoble) pour mieux connaître les modalités d’achat de la viande bovine. Réalisée à l’initiative d’Olivier Mével, consultant en stratégies des entreprises agroalimentaires, ce dernier en a dévoilé les premiers résultats à l’occasion de la dernière assemblée générale du groupe coopératif Féder. Ils confirment toute l’importance du rayon libre-service en grande distribution. « Le hard-discount et les supermarchés bio ne sont pas plébiscités », soulignait Olivier Mével, en précisant également que les Parisiens achètent moins en GMS mais davantage chez Monoprix et dans les supérettes de proximité. La vente à distance (drive…) prend de l’importance mais elle est encore peu usitée, au moins pour la viande bovine dans la mesure où, pour cet aliment, on aime bien voir le produit avant de l’acheter.

Quand il a été demandé à ces consommateurs s’ils étaient prêts à développer leurs achats de viande en ligne, c’est assez logiquement la tranche des 26-35 ans et celle des cadres supérieurs vivant « smartphone au bout des doigts » qui se sont montrées les plus réceptives à cette éventualité. Et ils sont d'autant plus favorables aux achats de viande en ligne qu’ils pourront avoir lieu directement chez les éleveurs. Ces derniers bénéficient d’un très fort capital confiance. À la question « En qui avez-vous aujourd’hui le plus confiance pour garantir la qualité de votre viande de bœuf ? », 39,5 % des consommateurs enquêtés ont répondu « au producteur » et 29,4% « aux bouchers indépendants ». Grande distribution et transformateurs industriels arrivent très loin derrière, avec respectivement 3,3 % et 0,7 % d’avis favorables.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Bâchage des silos : des pistes pour dégager les pneus
Machinisme
La bonne conservation du tas d’ensilage passe par la pose d’une couverture parfaitement hermétique. Si la qualité des bâches est…
L’intérêt de l’épeautre en alimentation du troupeau allaitant tient à la présence des glumes.
L'épeautre, une céréale qui n'apporte pas que de l'énergie
Par la présence des enveloppes du grain riches en cellulose, l’épeautre est utile en engraissement pour sécuriser la ration. Il…
carte Arvalis estimation date de début de récolte du maïs ensilage
Les ensilages de maïs pourraient débuter plus tôt que prévu
Arvalis a publié une carte des dates de début possible des chantiers d'ensilage de maïs. Ce sera autour du 20 août en Rhône-Alpes…
broutards charolais au pré
L'offre en broutards restera limitée dans les prochains mois

Au 1er juin 2020, on dénombrait 511 000 mâles de race allaitante âgés de 6 à 12 mois dans la BDNI : un effectif en recul de 3…

David Durand, éleveur au GAEC des Gariottes (à gauche) et Christophe Seringe, technicien d’élevage à la SCA Le pré vert (à droite), un tandem de choc pour développer le veau rosé bio. © E. Durand
Le veau rosé bio comme alternative au broutard
Le veau rosé bio s’est développé depuis une dizaine d’années dans le Sud-Ouest. Pour le Gaec des Gariottes en Corrèze, cette…
Le kéfir est distribué à la naissance puis une fois par jour pendant les deux jours suivants. © L. Lamarre
Le kéfir pour hygiéniser le tube digestif des veaux
Le kéfir est une boisson fermentée fabriquée à partir de lait ou de sucre. Son usage se développe beaucoup en élevage bovin ces…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande