Aller au contenu principal

Les bouchers, premiers mécènes du fonds de dotation Élevons pour l’avenir

Les premiers « grands mécènes » du fonds de dotation Élevons pour l’avenir sont les Maîtres bouchers du terroir, association regroupant une quarantaine d’artisans bouchers de la région des Pays de la Loire depuis 2011. 

Logo de l'association Les Maîtres bouchers du terroir
Logo de l'association Les Maîtres bouchers du terroir
© Les Maîtres bouchers du terroir

Organisation reconnue d’intérêt général, le fonds Élevons pour l’avenir est habilité à recevoir des dons de particuliers et d’entreprises, dans le cadre de leur politique RSE. Ces mécènes en retirent un avantage fiscal avec une réduction d’impôt sur les sociétés à hauteur de 60 % des montants versés. Les premiers « grands mécènes » du fonds sont les Maîtres bouchers du terroir, association regroupant une quarantaine d’artisans bouchers de la région des Pays de la Loire depuis 2011. Très engagée et déjà mobilisée pour le renouvellement de leur propre profession, elle aussi en manque d’installations, ces artisans bouchers ont décidé tout naturellement d’apporter leur soutien au fonds Élevons pour l’avenir. 

Comme le précise Daniel Lemesle, président de l’association : « plus que jamais nous nous devons d’être solidaires au sein de notre filière, pour maintenir des exploitations agricoles à taille humaine, avec des pratiques d’élevage respectueuses de l’environnement, de bien-être animal garants d’une production de viande de qualité, que nous savons valoriser dans nos vitrines pour nos clients ».

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus | Le fonds de dotation Élevons pour l’avenir accompagne un premier éleveur en bovins viande

Lire aussi | Aide à l’installation : qu’est-ce que le fonds de dotation « Élevons pour l’avenir » ?

Les plus lus

Charlie Peltier est installé depuis trois ans. Son système fourrager est basé sur un ensilage de méteil pour le volume et les prairies multiespèces pour la qualité.
En viande bovine, une installation bien pensée et bien vécue

Installé depuis trois ans en Loire-Atlantique, Charlie Peltier a choisi de conduire un système naisseur économe et autonome en…

génisses rouges des prés
Pac : le montant de l’aide aux bovins allaitants de plus de 16 mois fixé à 106 euros par UGB

À compter de la campagne 2023, les deux aides distinctes pour les bovins allaitants (ABA) et laitiers (ABL) sont remplacées…

Dans un contexte de forte augmentation des charges de fonctionnement des entreprises et des contraintes administratives, la Fédération française des commerçants en bestiaux (FFCB) apporte son soutien total aux éleveurs mobilisés.
Colère des agriculteurs : les négociants en bestiaux menacent de manifester à leur tour

À l’heure où la mobilisation des agriculteurs s’amplifie partout en France, la Fédération française des commerçants en…

vaches de race aubrac
MHE : les critères d’éligibilité pour bénéficier de l’aide d’urgence sont précisés par décret

Dans un décret paru au Journal officiel ce 4 février 2024, le ministère de l’Agriculture détaille le plan d’aide…

bâtiment engraissement jeunes bovins
Colère des agriculteurs : « Nous croulons sous les contraintes et les soutiens manquent à l'appel »

Maxime Latrace, éleveur de bovins viande dans la Nièvre en Gaec avec son frère Antoine, n'a pas l'habitude de participer à des…

SCEA Chaudesaigues dans l’Aude / élevage de gasconnes des Pyrénées
Les huit dossiers sur lesquels la Fédération nationale bovine attend des réponses concrètes en soutien à l’élevage

En conférence de presse ce mardi 23 janvier, la Fédération nationale bovine (FNB) a exprimé, au nom des éleveurs, un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande