Aller au contenu principal

L’albédo des prairies, un autre levier pour l'atténuation du changement climatique ?

Le programme Albédo-prairie va mesurer l’effet de l’impact additionnel d’atténuation du changement climatique de l’albédo en complément du stockage carbone par les prairies et la réduction des émissions de GES des fermes d’élevage.

Albédo des prairies, le 3ème levier de l'atténuation du réchauffement climatique est à l'étude
© C. Delisle

Après la baisse des émissions de gaz à effet de serre et le stockage de carbone, l’albédo des prairies, phénomène physique qui traduit la capacité d’une surface à réfléchir plus ou moins vers l’espace, le rayonnement solaire, peut potentiellement être utilisé comme un levier d’atténuation du réchauffement climatique. Un albédo élevé traduit une forte capacité de réflexion et inversement. Les prairies ont ainsi, en tendance, un albédo supérieur aux cultures, dont l'albédo est supérieur au sol nu (terres de craie exceptées).

 

Lire aussi : Carbon Agri pour une viande bas carbone rémunérée

 

Le projet Albédo-prairie revêt trois objectifs :

  1. Mieux caractériser la variabilité spatio-temporelle de l’albédo des prairies en France, par des mesures réalisées en fermes expérimentales, par satellite optique et radar à haute résolution, pour différentes modalités de gestion des prairies et situations pédoclimatiques
  2. Identifier et quantifier des leviers d’augmentation de l’albédo dans un but d’atténuation du changement climatique, de la parcelle jusqu’à l’échelle des territoires
  3. Renforcer les arguments en faveur d’un élevage herbivore durable qui repose sur une utilisation optimale des prairies

 

Lire aussi : Chez Nicolas Onfroy : « Tendre vers une viande zéro carbone »

 

Dans ce cadre, les 10 sites de mesures retenus permettront de couvrir une large gamme de contextes pédo-climatiques.

Ce projet est piloté par l’Institut de l’élevage et l’Université Paul-Sabatier- Centre d’études spatiales de la biosphère - sous la quintuple tutelle de l’Université Paul Sabatier, du CNRS, du CNES, de l’IRD et de l’Inrae.

 

Lire aussi : Produire une viande bas carbone : un avantage également économique !

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Olivier Mevel "Le monde agricole n’a pas à supporter le train de vie du distributeur"
Olivier Mevel : "Le monde agricole n’a pas à supporter le train de vie du distributeur"
Maître de conférences à l’université de Brest, Olivier Mevel n’est pas tendre avec le travail mené par l’observatoire de la…
Julien Denormandie sommet de l'elevage
FNB : "Un contrat écrit obligatoire pour toutes les catégories de bovins d'ici fin 2022"
Selon un communiqué de la FNB, Julien Denormandie a annoncé lors de sa visite au Sommet de l'Elevage qu'au 1er janvier 2022,…
Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine
Bruno Dufayet, Fédération nationale bovine : « Des signaux de marché au vert, les prix doivent sortir du rouge »
A quelques jours du Sommet de l’Elevage, le président de la Fédération nationale bovine estime que toutes les planètes sont…
Déchargement de broutards français dans un atelier italien - En Italie, la conjoncture actuelle est favorable avec des niveaux de prix nettement plus élevés que ce qui est habituellement pratiqué à cette période de l’année.
Trop peu valorisés, les broutards sont moins nombreux
Le prix du maigre a gagné quelques centimes en fin d’été mais ne progresse pas dans les mêmes proportions que les femelles finies…
Le parc d’attente est un demi-cercle à barrière poussante sécurisée permettant au choix d’orienter les animaux vers un parc, vers le quai de chargement ou vers l’entrée du couloir de contention. Le sol est un béton strié et il a été coulée après avoir bien vérifié que tout fonctionnait. Il est couvert d'un peu de sciure pour ne pas glisser.
[Contention des bovins] Une installation faite maison de haut niveau
Depuis dix ans, le Gaec des Reclous est équipé d’une belle installation associant bois et métal, complétée par un quai de…
vaches blondes au pâturage
[PAC 2023] Ce que l’on sait de l’aide couplée bovine pour les troupeaux allaitants
L’Institut de l’Elevage a présenté lors d’une conférence au Sommet de l’Elevage les informations disponibles sur la future aide…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande