Aller au contenu principal

La viande bovine bio a atteint son objectif de doubler la production en cinq ans

rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
© F.Alteroche

La production de gros bovins allaitants a doublé entre 2015 et 2020 : les volumes abattus sont passés de 9 995 téc en 2015 à 19 663 téc en 2020.  

"Sur l'année 2020, les volumes en téc ont progressé de 12 %. Cette croissance a été portée en particulier par les génisses, dont l'effectif abattu a progressé de 17 %, mais aussi par le fait que les conversions se poursuivent" précise la commission bio d'Interbev.

Lire aussi : « Valoriser au mieux nos blondes en bio»

Une "proportion importante" des animaux issus des troupeaux allaitants a alimenté le marché du steak haché et du PAD (viandes prêtes à découper). "Les professionnels de la filière ont réussi à valoriser une partie des pièces dites nobles, notamment en boucherie artisanale, mais pas assez au vu du fort déséquilibre créé par la demande en steak haché."

La filière doit continuer à s'adapter pour résoudre ce fort déséquilibre-matière qui subsiste en gros bovins.

Lire aussi : Un séchoir à fourrages pour un élevage bio de 50 charolaises

Toutes espèces confondues, la viande bio a atteint son objectif de doubler la production en cinq ans. Les volumes d'abattage sont en effet passés de 29 746 téc en 2015 à 59 115 téc en 2020, avec une augmentation de 10 % sur la dernière année.

"Une véritable réussite après une année marquée par la crise sanitaire, qui a bouleversé les habitudes des consommateurs et contraint les distributeurs à adapter leur offre" commente la commission bio d'Interbev.

Lire aussi : Nouveau règlement européen bio : quelles évolutions en élevage bovin viande ?

"Ce résultat vient souligner les efforts de tous les professionnels, depuis l'élevage avec les groupements de producteurs qui ont permis une stabilité des prix à la production, jusqu'à la distribution qui a bien joué le jeu. La commission bio d'Interbev a conduit de nombreuses actions pour valoriser les viandes bio auprès des distributeurs et du grand public."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Maïs « coupe haute » : un fourrage plus concentré à bien rationner
Alors que les ensilages de maïs sont prometteurs cette année, Arvalis fait le point sur la technique de récolte de l'ensilage de…
Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Une enchère record à 15 400 € pour un futur reproducteur Charolais prometteur
Une vente aux enchères conjointement organisée par Charolais Expansion et le herd book charolais à l’occasion du dernier concours…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande