Aller au contenu principal

Recyclage des déchets
La Sopave récupère tous les plastiques, polyéthylène et polypropylène


Lorsqu´on parle de plastiques agricoles usagés, on s´intéresse principalement au polyéthylène ; pour les exploitations d´élevage : bâches d´ensilage, film d´enrubannage, sacs d´engrais de 50 kilos, poche intérieure des big-bags et bidons. Certaines entreprises ne collectent pas tous ces produits, notamment les films d´enrubannage plus difficiles à traiter. Il faut beaucoup plus d´énergie pour les broyer et surtout pour les sécher après lavage ; pour un même poids, plus le film est fin, plus la surface est importante (200 m2 pour 1 kilo de film d´enrubannage contre 10 m2 pour une bâche d´ensilage). La Sopave est équipée pour traiter toutes les catégories de plastiques. Cette année, elle a même décidé de collecter les polypropylènes (ficelle, poche externe des big-bags). Pour l´instant, ils sont stockés ; lorsque la quantité sera suffisante, ils seront recyclés. Répondant ainsi au souci des agriculteurs de se débarrasser de tous leurs déchets, elle espère récupérer de nouveaux marchés.
Pour enlever les plastiques à un coût raisonnable, la Sopave doit récupérer au moins deux bennes de 35 m3 à chaque point de collecte, soit environ vingt tonnes de plastiques bruts. ©B. Griffoul

Contrairement à ce que l´on entend parfois, elle ne demande pas à ce que les bâches soient lavées ou brossées car « les gens ne le feraient pas. Nous pouvons laver sans difficulté des produits qui contiennent 80 % de matière stérile ».
Par contre, les ferrailles, bouts de bois ou pneus mélangés aux plastiques, ne sont pas les bienvenus car ils détériorent les machines. Les bidons doivent être rincés et égouttés. « Nous apprécions les plastiques pressés en balles rondes car nous savons que les agriculteurs qui les ont faites n´y ont pas laissé d´objets indésirables ; de plus, elles permettent de réduire le volume et donc le coût du transport. »
Les plastiques doivent être triés selon leur catégorie (polyéthylène, polypropylène) et, pour les polyéthylènes, selon leur couleur (coloré, translucide). Lorsqu´elle assure elle-même le transport des plastiques, la Sopave le facture au coût réel (30 à 50 euros la tonne).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Fortement contesté lors de leur édification durant l'hiver 2015, les deux stabulations de 180 m de long avaient été vandalisées avec des tags injurieux puis partiellement incendiées en décembre 2016.
Le centre d’engraissement de Saint Martial le Vieux repris par la société T’RHEA
Le centre d’engraissement collectif de Saint Martial le Vieux situé sur le plateau de Millevaches dans la Creuse a été repris par…
Un foin de faible valeur à volonté est-il idéal pour des vaches allaitantes gestantes ?
Peut-on tolérer un déficit protéique important, susceptible de perturber le fonctionnement du rumen, sur la fin de gestation des…
La Loi de santé animale modifie la prophylaxie IBR
Dès cet automne, la prophylaxie IBR s’allège pour les élevages qualifiés, mais accroit sa pression sur ceux qui ne sont entrés…
Les vaches fraîches vêlées sont plus faciles à traire juste après la mise bas lorsque leur principale préoccupation est de s’occuper des veaux nouveau-nés.
« Je drenche les veaux avec le colostrum juste après vêlage »
Sébastien Labrune est convaincu de l’intérêt d’une bonne gestion du colostrum. Le suivi colostral au niveau du troupeau va lui…
[Prospective] Un net recul du cheptel allaitant se profile à l’horizon 2030
Une étude prospective réalisée par l’Institut de l’élevage fait état d’un recul proche de 600 000 têtes pour le nombre de vaches…
Niveau record pour l'Ipampa viande bovine en septembre 2021
L'Ipampa viande bovine est l'indice des prix d'achat des moyens de production pour les producteurs de viande bovine. Il permet de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande