Aller au contenu principal

La procédure de demande de l'aide exceptionnelle "Covid" pour bovins allaitants est ouverte

jeunes bovins charolais
© C.Delisle

FranceAgriMer a ouvert le 26 juillet la procédure de demande d'indemnisation exceptionnelle Covid-19 pour les élevages bovins allaitants.

Cette aide "d'urgence" avait été annoncée par Jean Castex en mars 21.

"L’aide consiste en la prise en charge d’une partie de la perte économique engendrée par la pandémie de Covid 19 en 2020, sur la base d’un forfait par animal vendu au cours de cette période."

Les demandes peuvent être déposées jusqu'au 15 septembre 2021 à 12h. Pour être éligibles, les bénéficiaires doivent justifier d'un revenu inférieur à 11000 euros par unité de travailleur non salarié au titre du dernier exercice clos après le 1er avril 20.

L'aide se présente sous la forme d'un forfait par animal vendu entre le 1er avril 20 et le 31 mars 21, et détenu depuis au mois 120 jours avant le jour de la vente. Son montant est de 41 euros par broutard et 52 euros par jeune bovin.

L'aide sera versée si au moins 10 animaux sont éligibles.

L'enveloppe totale est de 60 millions d'euros. Un coefficient stabilisateur sera appliqué sur le montant de l'aide unitaire en cas de dépassement.

Lire aussi : Nouvelle Pac - Les scénarios envisagés par la France pour les éco-régimes et les aides couplées

 

Légende
Modalités de mise en oeuvre
© Ministère de l'agriculture
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
Une enchère record à 15 400 € pour un futur reproducteur Charolais prometteur
Une vente aux enchères conjointement organisée par Charolais Expansion et le herd book charolais à l’occasion du dernier concours…
De nouvelles catégories pour les veaux mâles charolais engagés sur des concours reconnus par le Herd Book Charolais
Les 9 et 10 septembre prochain, la race Charolaise se donnera en spectacle sur le site du Marault à Magny-Cours dans la Nièvre.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande