Aller au contenu principal

La filière bio accélère son développement

La filière viande bovine bio se prépare à accueillir les fruits d'une vague importante de conversions en 2014 et 2015. La demande poursuit sa croissance, et le travail sur la valorisation des mâles en bio est relancé.

L'année 2015 a été celle d’une vague de conversions à l’agriculture biologique, avec 500 élevages allaitants et 150 élevages laitiers entrés dans le dispositif. Le mouvement d’accélération s’était amorcé en 2014 en élevage allaitant, et en élevage laitier, c’est fin 2015 et en ce début 2016 qu’il semble vraiment décoller. L’année 2016 devrait ainsi être une année de transition. D'ici deux ans, les volumes de sortie qui vont résulter des conversions devraient progresser fortement. Les cheptels engagés en 2015 en bovins allaitants représentent 20 % de l’actuel cheptel bio et en conversion, soit plus de 24 000 vaches. La commission bio d’Interbev est en train de se doter d’outils qui permettront une connaissance plus fine de la typologie des élevages en conversion. La problématique est de déterminer quelle part d’animaux seront engraissés dans ces troupeaux – ce qui est souvent lié au niveau de prix du marché conventionnel en broutard.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Le cheptel allaitant poursuit son recul sur les premiers mois de 2022
Au 1er avril 2022, le cheptel de vaches allaitantes était en recul de 2.9 % par rapport à la même date en 2021.
Anticiper un recul des disponibilités en paille en réalisant dès à présent un stock de plaquettes
Le bois plaquette a fait ses preuves pour confectionner la litière dans les élevages cultivant peu de céréales mais disposant de…
Contrôle par vidéo en abattoir : un bilan positif de l'expérimentation
Après deux ans d’expérimentation, les cinq abattoirs qui ont testé la vidéo dressent un bilan positif. Si sa mise en œuvre est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande