Aller au contenu principal
Font Size

En service depuis fin 2016
La Ferme de Saint-Martial passe à 800 places

À Saint Martial le Vieux, dans la Creuse, l’atelier d’engraissement collectif a récemment obtenu la possibilité de faire passer de 400 à 800 têtes le nombre d’animaux simultanément engraissés.

Depuis un arrêté préfectoral de février dernier, la SAS Ferme de Saint-Martial, dans la Creuse, a obtenu l’autorisation d’accueillir 800 animaux à l’engraissement contre 400 précédemment. Cette décision était particulièrement attendue. La capacité d’accueil de cet atelier collectif est de 1000 places. Ces derniers mois, le fait de fonctionner bien en deçà de sa pleine capacité était forcément pénalisant. Occuper 800 places et non 400 va permettre de diluer un tant soit peu certaines charges fixes incompressibles. « Cette sous-occupation des bâtiments nous a énormément pénalisés dans le fonctionnement de l’atelier ces derniers mois », estime Gilbert Mazaud, éleveur de Limousines en Gaec avec sa femme et son fils, administrateur de la SAS Ferme de St Martial et en charge de l’aspect communication. Et de reconnaître que les résultats économiques sur les premiers lots sont en deçà de ce qui était escompté. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

L’intérêt de l’épeautre en alimentation du troupeau allaitant tient à la présence des glumes.
L'épeautre, une céréale qui n'apporte pas que de l'énergie
Par la présence des enveloppes du grain riches en cellulose, l’épeautre est utile en engraissement pour sécuriser la ration. Il…
carte Arvalis estimation date de début de récolte du maïs ensilage
Les ensilages de maïs pourraient débuter plus tôt que prévu
Arvalis a publié une carte des dates de début possible des chantiers d'ensilage de maïs. Ce sera autour du 20 août en Rhône-Alpes…
broutards charolais au pré
L'offre en broutards restera limitée dans les prochains mois

Au 1er juin 2020, on dénombrait 511 000 mâles de race allaitante âgés de 6 à 12 mois dans la BDNI : un effectif en recul de 3…

David Durand, éleveur au GAEC des Gariottes (à gauche) et Christophe Seringe, technicien d’élevage à la SCA Le pré vert (à droite), un tandem de choc pour développer le veau rosé bio. © E. Durand
Le veau rosé bio comme alternative au broutard
Le veau rosé bio s’est développé depuis une dizaine d’années dans le Sud-Ouest. Pour le Gaec des Gariottes en Corrèze, cette…
Le marché des reproducteurs bovins allaitants à l’heure du coronavirus
Sur le marché intérieur, le commerce des bovins reproducteurs allaitants est pénalisé par la décapitalisation, la mauvaise…
Vignette
L’aliment liquide apporte énergie fermentescible et azote soluble
Formulé à partir de coproduits locaux, l’aliment liquide est un moyen simple de complémenter des animaux. Il peut se distribuer…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande