Aller au contenu principal

Export de bovins vivants au Maghreb : savoir orchestrer le ballet des bétaillères

À côté du volet financier et du savoir-faire commercial, organiser le départ de 1 000 à 1 500 têtes pour le Maghreb exige une excellente maîtrise de la logistique pour orchestrer le ballet de la trentaine de camions nécessaires au remplissage d’un navire bétailler.

Planifier le chargement d’un camion d’une cinquantaine de broutards destinés à un ou des engraisseurs italiens demande un certain savoir-faire. Ce travail est somme toute assez simple si on doit le comparer au chargement d’un bateau de 1 000 à 1 500 têtes destinées au Maghreb ou au Moyen-Orient. En France, seule une poignée d’entreprises sont à même de mener à bien ce travail qui, selon la catégorie et le poids des animaux vendus et la capacité du navire, nécessite de faire converger simultanément 30 à 35 camions remplis des lots de bovins correspondant à ce qui a été précisément demandé par les différents clients tout en respectant les exigences sanitaires et en s’assurant surtout au préalable que la marchandise va être payée !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Emmanuelle Ducros © DR
Emmanuelle Ducros : « le RIP pour les animaux est un piège intellectuel "
Emmanuelle Ducros, journaliste économique et spécialiste des questions agricoles à l’Opinion nous éclaire sur le référendum pour…
 © C.Delisle
Un « RIP » qui agace bien des acteurs de la ruralité
Un Référendum d’initiative partagée pour les animaux a été lancé début juillet par le journaliste Hugo Clément. Cette initiative…
Un marché des broutards mâles sérieusement engorgé
La demande n’est pas au rendez-vous pour les taurillons finis et l’abondance de cette marchandise dans la plupart des pays…
Le bâtiment de la Sepab permet de faire le tampon entre l’arrivée des animaux et leur chargement sur le bateau dans des conditions confortables. A Tarragone (Espagne), principal concurrent de Sète, ils attendent dans les camions ! © Sepab
Sète, le seul port européen certifié bien-être animal
À Sète, les animaux sont choyés dans un bâtiment flambant neuf. L’acheminement et le séjour au port sont certifiés bien-être…
 © C. Mandin
Cédric Mandin, FNB : « il faut se focaliser sur les indicateurs de marché »
Cédric Mandin, éleveur en Vendée et secrétaire général de la Fédération nationale bovine, tire le bilan de l’action de retenue en…
infographie export de bovins vifs sur pays tiers
Maghreb et Moyen-Orient ont faim de viande sur pied
Les exportations de bovins vivants vers les pays tiers diversifient les débouchés du bétail français. Les pays du pourtour sud et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande