Aller au contenu principal

Elevage bovin
Diminution des cheptels allaitants dans presque toute l´Europe


Des raisons très diverses sont à l´origine de la diminution du cheptel allaitant dans presque toute l´Europe. D´après les chiffres de l´Institut de l´élevage, l´Espagne serait le plus gros perdant européen, avec une perte de 240 000 vaches allaitantes, soit près de 13 % de son effectif actuel. En effet, un quart des allaitantes espagnoles sont aux mains d´éleveurs laitiers ou d´ex-éleveurs laitiers et il est très probable que ceux-ci se recentrent sur le lait si le marché les y incite. Dans le Centre-Ouest et le Sud-Ouest de l´Espagne où les élevages sont conduits de façon très extensive, des sécheresses à répétition, des problèmes de main-d´oeuvre, et la présence de la fièvre catarrhale sont autant de facteurs favorables à une réduction des cheptels. Les troupeaux français, britanniques et irlandais devraient eux aussi s´éroder, mais de façon moins nette.
Hausse dans les nouveaux pays de L´UE
A l´inverse, le Portugal gagnerait encore quelques animaux supplémentaires. Comme l´explique l´Institut de l´élevage, « les conditions pédoclimatiques sont propices à l´élevage allaitant sans permettre d´autres types de production ». Les grands gagnants sont à chercher dans les pays nouvellement adhérents à l´Union européenne, avec par exemple respectivement + 58 % et + 51 % pour la Lettonie et la Lituanie. Des progressions à relativiser compte tenu de l´importance initiale de leur cheptel.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © Agricentre
Le teff grass, une nouvelle fourragère estivale
Eragrostis tef ou teff grass, graminée cultivée comme céréale secondaire en Afrique, arrive en France comme fourragère. Sa…
Le bâtiment est en bois avec une ventilation naturelle, une bonne ambiance à l’intérieur et des écarts de température diurne-nocturne atténués par la toiture en panneaux « sandwich » de 4 centimètres d’épaisseur. © F. d'Alteroche
Une stabulation sur caillebotis double usage pour les vaches allaitantes
Dans le Cantal, la nécessité d’accroître les capacités de stockage en lisier d’un bâtiment entravé a incité les associés du Gaec…
Les vaches ont très vite adopté les logettes et les cornadis suédois leur ont permis de sauver leurs cornes, sans dommages jusqu’à présent. © F. d'Alteroche
Des caillebotis pour les vaches, pour ne pas remettre en cause l’autonomie
Le Gaec d’Éole utilise à peine 12 tonnes de paille-hiver pour les seules cases à veaux et cases de vêlage d’une stabulation « …
Les atouts du caillebotis pour les vaches allaitantes
Les stabulations intégrant au moins une partie de caillebotis sur fosse sont courantes en élevage laitier, plus rares en système…
 © M-H André
L’Argentine, cette usine à bœufs qui tourne au ralenti
Dans bon nombre d’élevages naisseurs argentins, le potentiel de production est loin d’être utilisé à 100 % de ses capacités. Une…
De la Stabiliser à la Redyblack, vers une nouvelle race bovins viande en France
Portée par l’association Bovinext, la RedyBlack est la première race bovine depuis des décennies à obtenir son agrément OS en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande