Aller au contenu principal

Concours national de la race Parthenaise : finesse et développement musculaire

Le concours national de la race Parthenaise s'est tenu du 20 au 22 septembre. If, du Gaec Babin et Mont-Dore, du Gaec La Vonne sont les champions adultes. Pendant ce concours, lors d'une AG extraordinaire, a été entérinée la création de l'organisation collective de la race Parthenaise, rassemblant l'OS et l'APVP (association de promotion des viandes de la race Parthenaise).

A Parthenay, du 20 au 22 septembre, le grand rendez-vous de la race a réuni 46 élevages et 210 animaux dans le cadre du Festival de l’élevage et de la gastronomie.

Les sections ont été jugées par Sylvain Bienvenu, Jérémy Guillemet, et Florian Morin. Ils ont placé en têtes de classement des animaux fonctionnels, avec encore un peu plus de finesse, sans excès de gabarit, et toujours avec des qualités musculaires impeccables.

Une présentation de vaches de boucherie a été réalisée. Laurette, appartenant au Gaec Goudeau (Deux-Sèvres) s’est classée première. C’est une vache bien proportionnée, avec une bonne épaisseur de dos, une bonne finesse et une bonne finition.  

Création de l' "organisation collective de la race Parthenaise"

Une assemblée générale extraordinaire le 21 septembre a entériné la création d’une nouvelle « organisation collective parthenaise ».  Elle rassemble l’OS Parthenaise et l’Association de promotion de la viande parthenaise (APVP), qui gère le label rouge racial. Un conseil d’administration et deux co-présidents ont été élus. Il s'agit de Didier Dupuis et Olivier Parent, qui présidaient jusque-là chacune des deux structures. Le conseil d’administration est élargi avec des représentants de l'alimentation animale, des négociants, des groupements de producteurs, d’abatteurs, de bouchers. Le nouveau nom et la nouvelle identité visuelle de l'organisation seront dévoilés au cours de l’hiver.

"Cette évolution a été préparée depuis un an et demi, dans la logique du nouveau règlement zootechnique européen, et pour plus de cohérence entre orientations génétiques de la race et valorisation de la viande" explique Didier Dupuis. "C’est aussi le moyen de mutualiser les ressources et les charges." L'OS et l'APVB avaient jusque-là un grand nombre d'adhérents communs, et tous les éleveurs y compris les sélectionneurs sont producteurs de viande.

Un projet de maison de la Parthenaise pour 2021

La nouvelle organisation aura notamment en charge de faire avancer le projet de « maison de la Parthenaise », qui devrait aboutir début 2021. A Chatillon-sur-Thouet, commune jouxtant Parthenay, elle rassemblera un pôle administratif, deux restaurants (un haut-de-gamme et un « économique »), et la station d’évaluation. Les installations de Melle permettront de maintenir le lien entre l’organisation raciale et le lycée agricole, grâce à une action pédagogique sur des génisses.

Rendez-vous au Sommet de l'Elevage pour une présentation et un concours, puis pour la vente aux enchères des mâles qualifiés à la station d’évaluation de Melle le 10 octobre 2019.

 

Extrait du palmarès

Prix de conformation jeunes mâles : Oslo, au Gaec Pigeau de l’Ecureuil (Deux-Sèvres)

Prix de championnat jeunes taureaux : Marivaux, au Gaec La Guillotière (Deux-Sèvres)

Prix de championnat taureaux adultes : Mont-Dore, au Gaec La Vonne (Deux-Sèvres)

Prix de conformation : jeunes femelles Ockrent, à l’EARL Bourasseau (Deux-Sèvres)

Prix de championnat génisses : Naturelle, à l’EARL Picauville (Deux-Sèvres)

Prix de championnat vaches adultes gestantes : Jaunière, au Gaec La Gironaise (Vendée)

Prix de championnat vaches adultes suitées et prix de synthèse femelle : If, au Gaec Babin (Deux-Sèvres)

Prix spécial meilleur mâle issu de station d’évaluation : Narval, à l’EARL Picauville (Deux-Sèvres)

Prix descendante IA : Olympia (Jackpot) à la SCEA Deschamps (Deux-Sèvres)

1er prix d’avenir : SCEA Dechamps (Deux-Sèvres)

1er prix de famille par la mère : EARL Breillat

1er prix de famille par le père : EARL Breillat

1er prix d’ensemble : Gaec La Gironaise

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Germain Fréville. « J’étais vraiment convaincu par les conseils que je donne. Je mets maintenant à l’épreuve ce que je préconise. J’essaie de faire des émules par l’exemple. » © S. Bourgeois
[De conseiller à éleveur] « J’avais en tête l’exploitation idéale et je l’ai trouvée »
Germain Fréville est double actif. Il travaille à mi-temps pour une association d’aide aux agriculteurs en difficulté et élève…
La cage mesure 3 m sur 3 m et 2 m de haut. Elle pèse environ 600 kg et a coûté 2800 € HT pour 40 heures de fabrication. « Le montage de la cage a été pensé pour avoir un compromis entre solidité, sécurité et légèreté », explique Fabien Vialle. Elle rentre dans le cadre de la législation routière et peut être transportée sur route (moins de 3 m 50 de large).   © E. Durand
Une cage de contention pour bovins mobile et multifonctions
Gaël Magnaval, éleveur de limousines en Corrèze, à proximité de Chamberet, a imaginé une cage mobile pour pouvoir poser ses…
Emmanuel Turpeau s'est installé en 2007. Son élevage allie génétique de très haut niveau et autonomie alimentaire.  © S. Bourgeois
[De conseiller à éleveur] "La passion de la Charolaise et le chemin vers le bio"
Emmanuel Turpeau a travaillé pour le herd-book charolais avant de s’installer. Il met désormais en application les principes…
jeunes bovins Charolais
Marché fluide pour les jeunes bovins
Sur le mois de juin 21, le rythme de prélèvement des mâles en ferme a été plus dynamique que celui des quatre années antérieures…
Le début 2021 laisse présager une embellie côté prix pour la viande bovine au second semestre. © C. Delisle
Filière viande bovine européenne : de meilleures perspectives pour fin 2021
Covid-19, Brexit, forte baisse du prix des JB et broutards… 2020 fut une année compliquée au sein du marché communautaire.…
Si les feed-lots représentent une part toujours plus importante pour la finition des bovins, 50 % des bovins sont encore exclusivement finis au pâturage. © C. Deloume
Le Brésil, une puissance exportatrice de viande bovine touchée par la pandémie
Si 2020 fut encore une année de records pour le premier exportateur mondial de viande bovine, l’année 2021 s’annonce sous de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande