Aller au contenu principal

Le Synabio publie des indicateurs de progrès en faveur de la biodiversité

Pour préserver la biodiversité, « les entreprises doivent aller plus loin que le règlement européen ». C’est ce qu’estime le Synabio, le Syndicat national des entreprises bio agroalimentaires. A l’issue d’un travail collaboratif effectué avec ses adhérents, le syndicat publie des indicateurs de progrès qu’il encourage à déployer dans les entreprises bio à l’horizon 2022 et 2030.

© Pedropicco / flickr

Les études récentes sur la biodiversité tirent la sonnette d’alarme. La diminution de certaines populations d’insectes ailés en Europe atteindrait 80% en 30 ans. « Cet effondrement nous prive peu à peu des services écosystémique rendus par ces êtres vivants (pollinisation, lutte contre les ravageurs…) et remet en cause la pérennité de nos systèmes de production », alerte le Synabio. Le Syndicat national des entreprises bio agroalimentaires estime que l’agriculture biologique est « une base solide pour préserver la biodiversité » et avance quelques chiffres déjà présents dans la littérature en 2005 : « on trouve en moyenne 30% d’espèces en plus et 50% d’individus en plus dans les parcelles en agriculture biologique ».

19 indicateurs mesurables

Pourtant, il faut aujourd’hui « répondre à l’urgence et aux attentes croissantes de la société civile sur cette question », estime le syndicat qui a décidé de « réaffirmer son rôle de pionnier à travers des indicateurs de progrès mesurables, au-delà des exigences du règlement bio européen ».

Indicateurs1

Un groupe de travail composé d’une dizaine d’entreprises adhérentes au réseau et fortement engagées sur le sujet, avec l’appui du cabinet Solagro et la consultation d’une dizaine de parties prenantes, a établi une liste de 19 indicateurs de progrès que les entreprises bio sont encouragées à atteindre à l’horizon 2022 et 2030.

Indicateurs2

Afin de participer au « développement d’une bio cohérente, exigeante et durable », dès 2021, le Synabio va proposer à ses membres et partenaires un programme d’accompagnement pour les aider à déployer ces engagements au sein de leurs organisations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Maraîchage : les semis papier à l’essai
Fruits et légumes
La technique des semis papier en maraîchage bio a été expérimentée en 2019 par la station d’expérimentation du Sileban, en…
La filière bio prépare son adaptation à la réglementation sur l’alimentation des élevages
Les élevages bio bénéficiaient jusqu’à présent d’une dérogation pour pouvoir utiliser 5% de matières premières d’origine…
Près de 30 000 hectares consacrés à l'agriculture biologique en Ile de France
Pour l’observatoire régional de l’agriculture biologique, animé en Ile de France par le GAB, le bilan est positif. En 2020, la…
Quel avenir de la fertilisation en agriculture bio ?
Interdiction des effluents d’origine industrielle : quel avenir de la fertilisation en AB ? Telle était la question posée dans le…
Calibio, la nouvelle usine d’aliments biologiques de la Cavac
Le groupe Cavac a mis en route Calibio, sa nouvelle usine de fabrication d'aliments biologiques.
La Brasserie Castelain cherche du houblon et de l'orge bio en Hauts-de-France
La Brasserie Castelain est prête à valoriser la production de houblon et d'orge bio local, en Hauts-de-France, pour sa bière…
Publicité