Aller au contenu principal

Didier Perreol, réélu à la présidence du Synabio

Le nouveau bureau du Synabio
© Synabio

Le conseil d'administration du Synabio a réélu son bureau le 27 novembre 2020.

Parmi les élus, Didier Perreol, fondateur d’Ekibio et vice-président du groupe Léa Nature, a été réélu à la présidence du syndicat.

Il a déclaré : « Je remercie chaleureusement nos adhérents et nos élus pour leur confiance renouvelée. Dans un marché en pleine mutation, les entreprises bio ont plus que jamais besoin de se fédérer pour décrypter les évolutions en cours et se projeter. Le succès de la bio repose sur ses valeurs et nous devons collectivement œuvrer pour une bio cohérente, exigeante et durable. C’est le sens de l’accompagnement que nous proposons à nos 200 entreprises adhérentes sur la règlementation, la RSE, la qualité et les filières ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Farmerwashing
Des faux agriculteurs sur les emballages : l'art du farmerwashing en bio
Des marques « trichent » sur leur image bio en mettant en avant des photos de prétendus agriculteurs sur leurs emballages, a…
Agriculture bio : l’Inrae prépare le changement d’échelle
La bio peut-elle devenir majoritaire en 2030 ? C’est une question que se pose l’Inrae. L’Institut de recherche mène actuellement…
Passerelles entre agriculture bio et conventionnelle : l'expérience de la coopération
Dans le cadre du salon Tech & Bio et à l’occasion du lancement d’un recueil d’initiatives coopératives,  la coopération a…
Ethiquable ouvre sa première usine de chocolat en France
Les Marches
Ethiquable poursuit son développement avec l’ouverture à Fleurance d’une chocolaterie bio et équitable, dotée d’une capacité de…
Sucre équitable : ventes en légère baisse mais primes stables
Les Marches
Les cours mondiaux du sucre (brut et blanc) ont toujours été très volatils avec des prix souvent inférieurs aux coûts de…
« Nous utilisons la herse étrille pour détruire lamiers et gaillets jusqu’au stade gonflement du blé »
Grandes Cultures
Marcel Estienne et sa fille Caroline, en bio à Saint-Jean-sur-Moivre dans la Marne, interviennent une à deux fois sur blé avec la…
Publicité