Aller au contenu principal

Réussir Bio : le média des professionnels du bio

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des références à venir sur le croisement terminal avec un taureau Angus

À la ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, démarre une expérimentation sur la possibilité ou non de produire des animaux de 350 à 400 kilos de carcasse jeunes et finis.

L’hypothèse d’utiliser un taureau Angus sur des génisses Limousines destinées à vêler à deux ans a été retenue. Un jeune taureau Black Angus, né en France de génétique anglaise, est arrivé ce printemps à la ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou dans le Maine-et-Loire. Tous les veaux issus de ce taureau seront engraissés et abattus à 24 mois. "L’objectif est de produire des références sur le croisement terminal de la Limousine avec un taureau de race précoce concernant la capacité à déposer du gras, et donc à être fini rapidement", explique Julien Fortin, responsable de la ferme expérimentale. Les dix génisses les plus lourdes de l’élevage à 14 mois sont destinées à vêler à deux ans et seront à partir de cette année saillies par le taureau Angus. Leurs veaux seront tous engraissés et abattus à 24 mois (génisses et bœufs).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

« Faire connaître tous les services des parcours »
Volailles
Trop souvent vécus comme une contrainte, les parcours des volailles sont aussi à l’origine de services variés qui contribuent à…
L’abattoir Bodin, un leader ancré sur ses valeurs
Volailles
Leader historique des volailles bio, l’abattoir-transformateur vendéen s’adapte à l’évolution rapide du marché, tout en s’…
Le distributeur spécialisé Biocoop joue la carte du commerce bio équitable
Volailles
Revendiquant 12 à 14 % du marché de la distribution bio, le réseau Biocoop vise l’excellence de ses produits à travers une…
La production du poulet bio est sans doute sous-estimée par l’Agence bio
Volailles

A-t-il été réellement produit 13 millions de poulets bio en 2018 comme l’indique l’Agence Bio ? Le…

Julien Cesbron veut rester un éleveur de poulet bio à taille humaine
Volailles
En dépit de leur faible volume unitaire, les éleveurs en bio comme Julien Cesbron jouent un rôle important pour défendre l’image…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site [nom du site]
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière [nom du site]
Consultez les revues [nom du site] et [nom du site] au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière [nom du site]