Aller au contenu principal

Réussir Bio : le média des professionnels du bio

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des études qui montrent l’intérêt des fromages

La recherche médicale et agronomique rééquilibre la balance bénéfice-risque de la consommation de fromage, au lait cru ou non. Résumé de quelques études passées ou en cours.

Même si le risque zéro n'existe pas, les chercheurs montrent que a biodiversité microbienne des fromages au lait cru présente un grand intérêt pour les jeunes et les moins jeunes.
© D. Hardy

En 2007, l’équipe de Xavier Bertrand du service d’hygiène de l’hôpital de Besançon, montrait que la consommation de fromage à pâte pressée cuite chez l’Homme sain, stressé aux antibiotiques, limitait la colonisation des voies intestinales par certains micro-organismes (entérocoques) résistants aux antibiotiques. Ainsi, le fromage, au lait cru ou pasteurisé, pourrait être considéré comme un produit véhiculant de micro-organismes dit probiotiques.

Les plus lus

Carré – Une houe rotative à réglage hydraulique de la pression au sol
Machinisme
La houe rotative Rotanet Control de Carré bénéficie d’un montage des roues par éléments équipées de vérins hydrauliques pour…
Les vins nature bousculent les codes de la communication
Vigne
Les vins nature construisent peu à peu leur notoriété, et s’appuient pour cela sur des stratégies de communication fortement…
À la recherche du lait bio
La chèvre
Le nombre d’éleveurs biologiques ne cesse de croître et, aujourd’hui, 9 % des chèvres sont bio. Une centaine de livreurs…
Moins de lait chez les éleveurs caprins bio mais une génétique similaire
La chèvre
La productivité par animal dans les élevages bio est en moyenne moins élevée qu’en conventionnel. C’est surtout lié à la conduite…
Les principaux points du cahier des charges bio pour l’élevage caprin
La chèvre
Général Les conditions de logements sont de 1,5 m² minimum par tête et une aire d’exercice de 2,5 m² par tête. L’élevage hors…
Les freins réels et imaginés du passage en bio
La chèvre
Parasitisme, cultures, insémination, revenus… Les freins au passage au bio sont parfois fondés, parfois moins. Étude en Pays de…
Publicité