Aller au contenu principal

2018, année difficile mais le rebond arrive

Réunis pour leur assemblée générale à Antrenas jeudi dernier, les adhérents Fleur d’Aubrac ont pu revenir sur une année 2018 difficile. 2019 s’annonce déjà comme meilleure.

Une trentaine de personnes a fai le déplacement lundi dernier pour assister à l’assemblée générale.
Une trentaine de personnes a fai le déplacement lundi dernier pour assister à l’assemblée générale.
© Aurélie Pasquelin

Entre résultats comptables dans le négatif et baisse des volumes de production, l’année 2018 aura été compliquée pour l’association Fleur d’Aubrac. Pour la partie comptable, « l’association s’est séparée de l’animatrice à plein temps, permettant de remettre les comptes dans le positif », a expliqué Hervé Chapelle, directeur de Célia, lors de l’assemblée générale de l’association qui se tenait lundi dernier à Antrenas. Pour la remplacer : Juliette Rétif, salariée de la coopérative suit l’association. Elle a profité de l’assemblée générale pour présenter les chiffres 2018. Ainsi l’année dernière, la filière a commercialisé 1 398 génisses, soit 94 de moins que l’année précédente. Malgré cela, les prix se sont maintenus avec en moyenne 250 euros de plus sur une génisse. « Les filières Fleur d’Aubrac et Bœuf fermier Aubrac permettent de sécuriser une partie du chiffre d’affaires d’une exploitation », rappelle Hervé Chapelle.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1524, du 5 septembre 2019, en page 3.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière