Aller au contenu principal

Primaires EELV à l'élection présidentielle
Yannick Jadot contre Sandrine Rousseau, leurs idées sur l’agriculture

Avec respectivement 27,7% et 25,14% des voix, l’eurodéputé Yannick Jadot et l’économiste Sandrine Rousseau sont qualifiés à l’issue du premier tour des primaires écologistes qui ont rassemblé quelque 106 000 votants. Le deuxième tour se tient du 25 au 28 septembre. D’ici là zoom sur leurs parcours, programmes et déclarations en lien avec l’agriculture.

Yannick Jadot et Sandrine Rousseau
Yannick Jadot et Sandrine Rousseau sont sélectionnés pour le deuxième tour des primaires du parti EELV en vue de l'élection présidentielle 2022.
© EELV

Candidat

Yannick Jadot

Sandrine Rousseau

Parcours

54 ans, diplômé d’un DEA d’économie internationale et du développement

Participe au mouvement altermondialiste avec José Bové

Directeur des campagnes de Greenpeace France de 2002 à 2008

Député vert européen depuis 2009

49 ans, docteure en économie, spécialiste de l’économie de l’environnement, des emplois domestiques et de la responsabilité sociale des entreprises

Enseignante-chercheuse à l’Université de Lille

Figure historique du parti EELV

Fondatrice de l’association En Parler

Part des votes lors du premier tour de la primaire EELV

27,7%

25,14%

Propositions

  • Mise en place de contrats de moyen terme pour accompagner les conversions vers l’agriculture biologique, de qualité et de proximité.
  • Fin progressive de l'emploi des pesticides de synthèse d’ici à 2030. A partir de cette date, les fermes utilisant toujours des pesticides ne bénéficieront plus d’aucun soutien public. Interdiction des néonicotinoïdes et du glyphosate dès 2022.
  • Organisation de la sortie de l'élevage intensif, de l'élevage en cage et des élevages d'animaux à fourrure.
  • D'ici à 2030, 30% des fonds de la Pac sont destinés à approvisionner la restauration collective publique en produits 100 % bio, de qualité et de proximité.
  • Suppression de la TVA sur les produits bio et de proximité.

Source : programme de Yannick Jadot - 2022 l'Ecologie

 

 

  • Reprendre toutes les propositions de la Convention citoyenne pour le climat
  • Modifier l’article 1er de la constitution afin de renforcer la responsabilité de la France en matière environnementale et inscrire dans le droit le crime d’écocide.
  • Construction d'un statut juridique des animaux, avec possibilité de se constituer en justice en défense des animaux

Source : programme de Sandrine Rousseau

Déclarations

« Nous sommes le seul pays européen où quand vous utilisez des pesticides dans l’agriculture vous recevez plus de subventions publiques que dans l’agriculture biologique » (débat 1er tour – 5 septembre 2021

« Il va falloir organiser la sortie des pesticides, je veux que ça aille très vite dès qu’on arrive » (débat 1er tour – 5 septembre 2021)

Yannick Jadot s'est aussi dit « profondément blessé que les difficultés des agriculteurs aient été liées aux combats des écologistes » par ceux qui ont dénoncé ces dernières années un « agri-bashing ». (Déplacement le 18 août dans les Deux-Sèvres)

« Les pesticides c’est ce qui tue la biodiversité des sols, et si nous perdons cette biodiversité, nous n’aurons plus de quoi manger » (twitter – 23 mai 2021)

« Il faut un choc de productivité négatif dans l’agriculture. Il faut accepter une baisse de rendement mais aussi que l’agriculture sans pesticides soit plus intensive en main-d’œuvre » (Libération – 8 septembre).

« Ce qu’a fait L214, c’est d’utilité publique » (LCI débat 8 septembre 2021).

Lire aussi : Eric Piolle : « Je propose de créer 25 000 fermes communales et agroécologiques »

Lire aussi : Chez Jadot comme chez Rousseau, de la radicalité pour l’agriculture

Lire aussi : Yannick Jadot : trois déclarations qui préfigurent son programme agricole aux présidentielles

Les plus lus

Florian Delmas, président d'Andros
Notre système agricole et agroalimentaire français fait faillite, « et nous regardons ailleurs »
Florian Delmas, 37 ans, président d’Andros, signe une tribune cash sur ce qu’il pointe comme les dérives du système agricole et…
Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
Pierre Rouault (Union centriste), Laurent Duplomb (LR) et Serge Mérillou (socialiste) trois sénateurs dans une exploitation agricole.
La Ferme France recule : constat alarmant et solutions du Sénat
Un rapport sénatorial transpartisan appelle à mettre en place un plan d’urgence pour redresser la compétitivité de l’agriculture…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Publicité