Aller au contenu principal

Projet EBroilerTrack : Le bien-être des poulets évalué en continu

L’Itavi prépare l’élevage du futur avec un système d’analyse d’image qui suivra le bien-être des poulets tout au long de leur vie.

Avec EBroiler Track, chaque poulet est détecté et suivi dans le champ de vision de la caméra.
Chaque poulet est détecté et suivi dans le champ de vision de la caméra.
© Itavi

Réaliser automatiquement des évaluations Ebene du bien-être des poulets avec l’analyse continue d’images, tel est l’objectif visé par l’Itavi et l’Inrae avec le projet EBroilerTrack. Le concept a deux intérêts. Il permet de surveiller l’élevage pour agir précocement et de rassurer les citoyens-consommateurs sur la manière dont sont élevés les animaux.

Le système est fondé sur la détection et le suivi de tous les animaux présents dans le champ de vision d’une caméra. À ce jour, le prototype présente de bons résultats, puisque 98 % des poulets (logés à vingt par mètre carré) sont détectés et suivis jusqu’en fin d’élevage.

Un suivi individuel analysé en temps réel

L’activité de chaque poulet est relevée : densité en fonction des zones, vitesse de déplacement, distance parcourue, durée d’activité. À partir de ces données, des indicateurs de bien-être sont calculés pour le groupe tout au long de la période d’élevage. Ils sont issus de la grille Ebene, la méthode d’évaluation ponctuelle du bien-être de l’Itavi qui fait référence sur le terrain. À l’issue du lot, un indicateur agrégé, encore à construire, permettra de qualifier le niveau de bien-être du lot.

Le système est pour l’instant un prototype. La prochaine étape pour l’Itavi et l’Inrae est de collecter davantage de données pour identifier précocement des épisodes de moindre bien-être, pour permettre à l’éleveur d’intervenir rapidement et de mettre en place des solutions en cours de lot. Par exemple, ajouter des enrichissements pour favoriser l’expression de comportements. Des baisses de fréquentation des mangeoires pourront par exemple être identifiées, ce qui particulièrement intéressant au moment des transitions d’aliment. Le dispositif EBroilerTrack a été présenté au concours de l’innovation Itainnov, dont les lauréats seront annoncés lors du Salon de l’agriculture 2022.

Que fait EBroilerTrack

Identifie les plus petits animaux ;

Compte les animaux inactifs sur un laps de temps donné ;

Calcule en continu l’espace disponible autour de chaque animal ;

Suit précisément la fréquentation des zones de mangeoires, de pipettes et d’enrichissements (nombre de visites et durée de présence) ;

Calcule l’activité globale du lot.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Jean-Baptiste Michelet termine de racler les restes de fientes après le départ des poules. La compacité et la maniabilité sont aussi appréciées par son épouse Véronique.
Manutention : un mini-tracteur bien utile pour travailler dans une volière
Véronique Michelet a investi dans un mini-tracteur pour décaper le sol avant l’enlèvement de sa bande de poules logées en volière.
Connaitre l'excrétion et les pertes des élevages est un passage obligé pour dimensionner correctement les plans d'épandage
Environnement : vers une baisse des valeurs d’excrétion des volailles
La mise à jour des valeurs d’excrétion azotée et phosphorée des volailles réalisée dans le cadre du 7e plan action…
Grippe aviaire : toute la Bretagne est placée en zone réglementée
  La circulation active de virus influenza aviaire au sein de l’ensemble de l’avifaune sauvage résidant en Bretagne a conduit les…
L'équarrissage est-il en surchauffe?
Le service de collecte et de traitements des animaux morts en élevage est-il sous dimensionné et/ou inadapté ? C’est ce que…
Philipp Beckhove dans son poulailler, "ITW a été bénéfique pour l'élevage allemand dans son ensemble".
« Nos poulets sont moins substituables, et c’est tant mieux ! »
En devenant éleveur labelisé Initiative Tierwohl (ITW), Philipp Beckhove éleveur en Rhénanie du nord Westphalie n’a pas accru son…
Grippe aviaire : deuxième vague d’acomptes pour les éleveurs des communes réglementées
Le guichet FranceAgriMer des demandes d’acomptes de compensation des pertes économiques de la deuxième vague de l’épizootie est…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)