Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Vigne de Cocagne invente une exploitation viticole solidaire

Apporter à des personnes en réinsertion une solide formation vitivinicole en s’appuyant sur une exploitation économiquement viable, telle est l’expérience innovante menée près de Montpellier depuis décembre 2017. Le projet vise aussi à apporter une réponse aux problèmes de main-d’œuvre de la fiière.

Décliner le principe des exploitations maraîchères Jardin de Cocagne (1) à l’activité vitivinicole est le projet lancé avec enthousiasme et détermination par Pauline Chatin en 2017. Elle a eu l’idée de Vigne de Cocagne alors qu’elle achevait son BTS Viti-Œno en 2016, dans une exploitation ardéchoise confrontée comme tant d’autres à des problèmes de main-d’œuvre. Toulousaine d’origine, cette ex-conseillère en développement durable à Paris, a cherché le lieu pour son projet en Languedoc. La densité de vignes s’y conjugue avec de forts besoins de main-d’œuvre et un taux de chômage élevé.

Aller de la culture de la vigne à la vente en bouteille

Trouver une exploitation qui aille jusqu’au produit final était un autre critère. « Assurer une formation polyvalente ouvre un maximum de portes aux personnes formées », explique Pauline Chatin. Cela justifie aussi d’employer les salariés toute l’année.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les viticulteurs engagés dans les groupes 30 000 se retrouvent pour échanger et se former dans le but de faire baisser leurs IFT. © Crana
Groupes 30 000, la réduction des phytos à grande échelle
Le projet Groupes 30 000 du plan Ecophyto 2 a pour objectif d’accompagner 30 000 exploitations dans la réduction des produits…
En Bourgogne, la filière viti-vinicole relève le défi de l’emploi
Près de 150 000€ vont être injectés dans le programme « Vita Bourgogne / Les métiers du vin: votre avenir! », qui a pour objectif…
chocolatier patrick roger
Quand un chocolatier devient vigneron
Chocolatier renommé, Patrick Roger a trouvé des vignes dans le domaine qu’il a acquis en 2015 dans les Pyrénées Orientales pour…
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »
Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront…
 © Cave Jumert
Une presse à sarments automotrice
Charles Jumert, vigneron à Villiers-sur-Loir dans le Loir-et-Cher, a transformé un enjambeur en presse à sarments automotrice.
[Contenu partenaire] ARMICARB®, contre oïdium et botrytis, une réponse biocontrôle qui a fait ses preuves
Le raisonnement des programmes fongicides vigne devient de plus en plus difficile. Pour gérer le complexe maladie (mildiou,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole