Aller au contenu principal

Un diagnostic global dès les premières difficultés de trésorerie

NICOLAS TISON, vigneron et expert foncier et agricole du groupe Experts-Emergens
© N. Tison

Dès que la trésorerie d’une exploitation devient tendue, même ponctuellement, mieux vaut réagir au plus vite et ne pas faire le dos rond en espérant que la situation s’améliore. En viticulture, les difficultés de trésorerie sont souvent liées au décalage entre le cycle de production et la commercialisation. Le viticulteur paye en effet toutes ses charges sur une campagne tandis que les ventes correspondantes démarrent au mieux l’année suivante et s’étalent souvent sur plusieurs années. Entre-temps, si les rendements chutent ou si les cours baissent, la situation financière peut se dégrader très vite et entraîner des difficultés de trésorerie. Intervenir le plus tôt possible et surtout, avant la cessation de paiement, c’est-à-dire la rupture de trésorerie, c’est optimiser les chances de résoudre les problèmes et de rester dans le champ des procédures amiables ou de la sauvegarde.

Nous proposons une analyse globale de l’exploitation assortie d’une étude spécifique de la situation financière et des garanties. Nous établissons un diagnostic précis, à la suite duquel une stratégie est proposée et discutée avec le viticulteur. Le coût du diagnostic initial incluant la réunion de synthèse d’élaboration de la stratégie est de l’ordre de 1 000 euros. Nous pouvons ensuite accompagner l’exploitant dans la mise en œuvre de la stratégie décidée, comme, par exemple, la mise en place d’un règlement amiable agricole. Cette procédure permet de restructurer la dette dans un cadre confidentiel, tout en assurant un cadre juridique sécurisé pour les créanciers. Cette procédure est aussi moins contraignante qu’une procédure collective car le viticulteur conserve toute la liberté de gestion de ses actifs et de son activité. Toutefois, elle ne permet pas d’imposer aux créanciers un étalement de leur dette, contrairement à la procédure judiciaire de sauvegarde."

Marie-Noëlle Charles

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les amibes sont des micro-organismes unicellulaires. L'une d'elle, Willaertia magna, pourrait bientôt devenir une substance active de lutte contre le mildiou, aux vues de résultats au champ prometteurs. © Amoéba
Essais prometteurs pour un nouveau produit antimildiou de biocontrôle en vigne
Un biofongicide à base d’amibe, en test au champ depuis l’an dernier, a confirmé en 2020 son efficacité contre le mildiou. De…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole