Aller au contenu principal

Débat
Table ronde : Comment choisir le bois pour l’œnologie

Le bois pour l'œnologie ne peut plus être réduit à la seule fonction de boisage des vins. Telle est l'idée qui a émergé de la table ronde organisée par Réussir Vigne

La palette  de choix des bois chauffés destiné à l'élevage des vins est beaucoup plus importante que celle destinée à la vinification et permet de complexifier les arômes d'un vin.
La palette de choix des bois chauffés destiné à l'élevage des vins est beaucoup plus importante que celle destinée à la vinification et permet de complexifier les arômes d'un vin.
© P. Cronenberger

« Il est préférable de parler aujourd'hui de bois pour l'œnologie plutôt que de parler de copeaux. C'est un terme en effet plus large et plus représentatif de notre profession. Parce que le copeau a une histoire un peu chargée qui n'est pas forcément toujours très positive et je crois qu'on peut positiver sur un concept nouveau qui est celui du bois pour l'œnologie » indique en préambule Guillaume de Jarnac, président du Syndicat des producteurs de bois pour l'œnologie (SPBO). Un avis partagé par Bruno Kessler, créateur de la société Oenovia : «  Il est important de bien faire comprendre aux utilisateurs que c'est une matière première noble, issue d'une vraie industrie avec un vrai savoir-faire depuis la foret jusqu'à la distribution. C'est quelque chose qui est souvent assez obscure pour les utilisateurs qui s'imaginent que ces produits proviennent de sciure de bois. La réalité est tout autre, les bois pour l'œnologie sont des produits sophistiqués ». Et Jean-Luc Liberto, responsable de la cellule communication au sein du SPBO, d'ajouter : « Parler de produit sophistiqué me semble plus gratifiant que parler de déchet de barrique. C'est ce qui a pourtant été dit pendant 15 ans. Mais aujourd'hui nos produits sont considérés comme des produits œnologiques à part entière, ce qui leur redonne leurs lettres de noblesse. Et quand on parle de produit œnologique c'est indissociable de la notion d'essai qui permet d'avancer, de mieux connaître le produit et d'arriver à une certaine maîtrise ». C'est aussi une notion qui permet de ne plus limiter le bois pour l'œnologie à la seule fonction de boisage des vins « En parlant de produits œnologiques on est sur un concept plus large que l'aromatisation. Alors pour en revenir à la question de choix peut-être faut-il rappeler avant tout quel est l'effet du bois œnologique dans le vin. Car si on ne connaît pas les effets de façon basique et générale de ces produits on n'est pas capable de les choisir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
 © J.- C. Gutner
S’adapter petit à petit à soigner la vigne autrement
Les produits de protection des plantes que l’on connaît classiquement ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Mais il faut…
En Bretagne, Edouard Cazals crée le premier domaine viticole professionnel
En 2018, Édouard Cazals, vigneron au domaine La cabane aux longues vignes, a planté deux hectares de vigne près de l'estuaire de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole