Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

S’organiser face à un cycle végétatif plus court

La hausse des températures au printemps entraîne une pousse globale de la vigne plus rapide. Le viticulteur devra petit à petit s’organiser pour en faire plus dans un mois de mai déjà très rempli.

Pour les scientifiques, cela ne fait plus aucun doute, le cycle de la vigne raccourcit. Entre 1989 et nos jours, on observe déjà que deux jours et demi de moins séparent le débourrement de la floraison à Strasbourg. D’ici 2050, cette partie du cycle pourrait durer une semaine de moins à Avignon et jusqu’à deux semaines de moins à Bordeaux. « Les mois d’avril et mai seront plus chauds, prédit Nathalie Ollat, en charge du projet Laccave à l’Inra. Et cela à une période de l’année où la disponibilité en eau dans le sol n’est généralement pas un facteur de blocage. » Or la vitesse de pousse de la vigne est intimement liée à ces deux facteurs que sont l’eau et la température. « On peut s’attendre à ce que le développement végétatif s’accélère, poursuit l’ingénieure. Il est certain que la période des travaux en vert sera raccourcie. » Car une pousse qui accélère, c’est un planning qui se charge par la même occasion.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
La radulanine A, un potentiel substitut naturel au glyphosate

Qu’est-ce que la radulanine A ?

Il s’agit d’une…

Vignette
Comment expliquer la présence de pesticides dans certains vins bio ?
La présence anormale d’acide phosphonique et de phtalimide a été detectée dans certains vins bios. Les hypothèses formulées pour…
Vignette
Protéger la vigne du mildiou et de l'oïdium grâce à des micro-injections de produits phytosanitaires dans le cep
Des essais de micro-injection dans le cep ont été réalisés dans le cadre du projet Preamisse sur mildiou et oïdium pendant trois…
Vignette
L’urine testée comme engrais pour les vignes
Basée à Montpellier, la start-up Ecosec cherche à valoriser l’urine recueillie dans les toilettes sèches qu’elle conçoit en tant…
Vignette
Le déchaumeur à disques indépendants, un bon outil de mulchage
À la tête de deux EARL, Pierre-Emmanuel Lamy est équipé depuis deux ans de deux déchaumeurs à disques indépendants.
Vignette
La séparation entre vente et conseil de phyto aura bien lieu
Le gouvernement n’a rien lâché malgré les critiques acerbes de la coopération et du négoce. L’ordonnance sur la séparation de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole