Aller au contenu principal

Opalor, une nouvelle variété résistante au catalogue

Un arrêté publié mi-mai autorise l’inscription d’une variété résistante blanche, l’opalor, au Catalogue officiel. Sa multiplication peut donc démarrer.

L'opalor est une variété résistante blanche obtenue par l'Inrae dans le cadre du programme ResDur 2.
L'opalor est une variété résistante blanche obtenue par l'Inrae dans le cadre du programme ResDur 2.
© G. Arnold/INRAe

Et de neuf ! L’arrêté autorisant l’inscription de l’opalor au Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées en France est sorti le 17 mai. Cela fait donc une cinquième variété résistante issue du programme ResDur2 autorisée en moins de six mois ; la neuvième variété résistante ResDur au total. Si les pépinières peuvent produire ces plants dès à présent, il faudra néanmoins attendre son classement, comme celui des coliris, lilaro, sirano et selenor, au second semestre 2022 pour pouvoir en planter.

Cette variété blanche obtenue par l’Inrae dispose de deux gènes de résistance au mildiou (Rpv1 et Rpv10) et de trois à l’oïdium (Run1, Ren3 et Ren9). Elle possède par ailleurs une résistance partielle au black-rot et une très bonne tolérance au botrytis. Selon l’Inrae de Colmar, l’opalor a un port assez érigé, de grandes grappes, peu compactes, avec des baies de taille moyenne.

Elle a une maturité deuxième époque, ainsi qu’une productivité assez élevée mais inférieure à celle du sauvignon blanc ou du pinot blanc. L’institut met en avant une « aptitude à l’élaboration de vins blancs bouquetés avec des arômes de fruits, bien équilibrés ». En effet, à maturité, la richesse en sucres semble équivalente à celle du pinot blanc et dépasse légèrement celle du sauvignon blanc ; l’acidité des baies est quant à elle assez élevée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les éoliennes verticales que construit Denis Marchand sont constituées de pales métalliques qui animent un mât. Ce dernier est relié à un alternateur.
[Astuce] « J’ai confectionné une éolienne pour mon exploitation »
Denis Marchand est agriculteur à Avançon, dans les Hautes-Alpes, et fabrique ses propres éoliennes pour son exploitation. Voici…
Prix des vignes en France
Quel prix des vignes par bassins viticoles et AOP en 2021 ? Retrouvez le barème indicatif
Le ministère de l’agriculture vient de publier un barème indicatif pour le prix des vignes en 2021, par bassins viticoles et AOP.
Huit variétés de vigne s'ajoutent au classement
Lors du Conseil spécialisé vin de FranceAgriMer du 12 juillet, huit variétés de vigne à raisins de cuve ont reçu un avis…
vendanges
Des vendanges 2022 précoces et autour de 44 millions d’hectolitres
Une récolte attendue entre 42,6 et 45,6 millions d'hectolitres, ce sont les prévisions de vendange 2022 diffusées par le service…
En cas de présence de symptômes de mildiou, il faudra  continuer à effectuer des traitements préventifs avant de nouvelles pluies pour éviter des recontaminations.
Optimiser le cuivre face au mildiou de la vigne
Du fait de leur toxicité sur les microorganismes du sol et les organismes aquatiques, les traitements cupriques doivent être…
La cochenille du cornouiller (Parthenolecanium corni) est celle que l’on retrouve un peu dans tous les vignobles.
Les cochenilles, des ravageurs de la vigne pas si secondaires
Les cochenilles sont en progression dans les vignobles septentrionaux. À surveiller, car elles peuvent transmettre les virus de l…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole