Aller au contenu principal

ICV
L’élevage sans SO2 validé mais risqué

Selon des essais menés par l’ICV, l’élevage des vins rouges sans SO2 permet d’obtenir des résultats organoleptiques intéressants mais peut comporter certains risques.

Selon une étude conduite par l’ICV, l’hygiène, la maîtrise des températures et le contrôle microbiologique permettent de limiter les risques liés à la suppression du SO2 durant l’élevage des vins rouges.
Selon une étude conduite par l’ICV, l’hygiène, la maîtrise des températures et le contrôle microbiologique permettent de limiter les risques liés à la suppression du SO2 durant l’élevage des vins rouges.
© P. Cronenberger

L'élevage des vins rouges sans SO2, après fermentation malolactique, additionnés de douelles et micro oxygénés, a été étudié sur plusieurs années par l'ICV (Institut coopératif du vin). « L'absence de SO2 permet d'atteindre les équilibres plus rapidement avec une bonne stabilité et un boisé fondu. La dégustation a mis en évidence que la sensation d'agressivité des tanins en fin de bouche est moins perceptible en comparaison avec la modalité sulfitée », note Daniel Granès, directeur scientifique à l'ICV. L'étude a par ailleurs soulevé l'importance de continuer à travailler les vins avec des débits d'oxygène et des doses de bois adaptés à la structure du vin. « Nous avons essayé de doubler les débits d'oxygène et d'augmenter les doses de bois pour accélérer la réponse mais cela n'a pas été concluant, au contraire » , précise-t-il.

Des précautions indispensable

« Il est impératif de faire des contrôles microbiologiques lorsque cette technique est utilisée », insiste Daniel Granès. Les analyses ont notamment mis en évidence que, malgré l'utilisation de lysozyme, les populations de bactéries lactiques n'ont pas totalement disparues. « Le lysozyme permet de diminuer les doses de SO2 mais pas de s'en passer. En supprimant totalement le SO2, il est essentiel de maîtriser parfaitement l'hygiène en cave, de contrôler régulièrement les populations microbiennes et de maîtriser les températures d'élevage », rappelle-t-il. Autre précaution à prendre selon l'ICV : s'assurer du bon déroulement de la fermentation alcoolique et privilégier l'utilisation de bactéries lactiques sélectionnées pour la malo.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole