Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Le studio de vinification, un lieu d’échange

Pierre Meurgey et Dominique Lafon partagent leur chai avec huit autres négociants bourguignons. En à peine deux ans, optimisation financière et partage d’expérience sont au rendez-vous.

Partager, échanger, et bénéficier d’un regard neuf. Tels sont, aux yeux de Pierre Meurgey, négociant-vinificateur bourguignon, les avantages du « wine studio » ou du « custom crush ». C’est-à-dire d’un chai de vinification partagé, mis en place avec un autre négociant, Dominique Lafon. L’histoire débute fin 2013, lorsque le propriétaire américain du château de Bligny-lès-Beaune décide de vendre les stocks de la propriété. Les deux amis se portent acquéreurs. Peu de temps après, il se sépare du matériel. « Dominique Lafon avait besoin d’un endroit pour vinifier, la cuverie qu’il louait à Meursault étant devenue trop petite, se remémore Pierre Meurgey. Quant à moi, j’avais besoin d’un lieu pour transformer les raisins que j’achète en Côte-d’Or. La cuverie du château est fonctionnelle et le lieu est très bien situé, à cinq kilomètres de Beaune. » Ils franchissent donc le pas.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[Coronavirus] Quelles sont les mesures de confinement à respecter dans le monde viticole ?
Le Président de la République a appelé tous les Français à rester confinés chez eux pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Pour…
[Coronavirus] Dois-je fermer mon caveau de dégustation ?
(Mis à jour le 17 mars) La posture a adopter sur le caveau de vente est floue. L'administration estime qu'il peut être ouvert,…
Pour Hubert Gerber, viticulteur en Alsace, les avantages de la viticulture de conservation des sols sont nombreux. © X. Delbecque
Retour sur 10 ans de non-labour
Dans le Bas-Rhin, Hubert Gerber conduit ses vignes en semis direct et en non-labour. C’est pour lui moins de travail et la…
[Covid-19] Le Gouvernement dévoile 4 mesures pour soutenir les entreprises exportatrices
Pour faire face au ralentissement de l’économie lié à la pandémie de coronavirus, le gouvernement a mis en place un plan d’…
gestion d'une exploitation
[ Covid-19 ] Quelles mesures de soutien activer pour son entreprise viti-vinicole ?
Le gouvernement a mis en place des mesures d’urgence, dont certaines vont s’appliquer pendant plusieurs mois. Le point sur ces…
[Covid-19] Un vigneron élabore du gel hydroalcoolique à partir de ses eaux-de-vie
Face à la pénurie de gel hydroalcoolique utilisé pour limiter l'expansion du coronavirus, Mark Karazs, propriétaire du domaine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole