Aller au contenu principal

Le profil des rosés du monde résiste au réchauffement

Les rosés du monde étaient au cœur d’une dégustation organisée lors du salon Vinitech par le Centre du rosé, l’Union des œnologues de France et le pôle national rosé IFV. Entre dégustations et statistiques, cette famille de vin se montre diverse tout en maintenant globalement un profil frais et rose pâle.

Une dégustation organisée lors du salon Vinitech permettait de dresser un panorama des rosés du monde. Tout en étant divers, les vins convergent vers des profils plus secs et de couleur claire.
© C. Gerbod

« Comment évoluent les rosés ? », s’interrogeait l’un des ateliers « Wine profiling » organisés au salon Vinitech 2022.  Les statistiques présentées par Nathalie Pouzalgues, œnologue au Centre du Rosé, donnent d’intéressants éléments de réponse.

Elles mettent en perspective l’évolution du profil des vins rosés du monde entier.  « C’est un travail que nous menons en étroite collaboration avec l’Union des œnologues de France qui nous fournit chaque année depuis 18 ans des échantillons de vins issus du Mondial du Rosé », précise Nathalie Pouzalgues.

© C. Gerbod

En 2022, plus de 900 vins issus de 30 pays différents sont venus rejoindre la base de données.

L’observation des données sur 20 ans montre que face au changement climatique, les rosés gardent pour l’instant le cap de l’éclaircissement des robes et de la fraicheur.

Une relative stabilité des degrés alcooliques moyens

En moyenne, le degré alcoolique des rosés était de 12,82 % en 2004 et de 12,6 % en 2022. Les degrés se maintiennent donc à un niveau relativement modéré même s’il y a des différences notables d’un pays à l’autre. Ainsi en 2022, dans la fourchette basse figuraient les rosés venus des Etats -Unis (11,77 % alc. en moyenne), ceux d’Autriche (11,97 % alc.) ou du Portugal (11,98 % alc.).

Dans la fourchette hautese trouvaient les vins d’Espagne (13,15 % alc.) et du Maroc (13,72 % alc.). Avec un taux de 12,59 % alc., la France était dans la moyenne. 

Forte tendance à la baisse des sucres

En moyenne, de 2011 à 2021 le taux de sucre résiduel s’établit à 3,6 g/l.

« On note une réelle tendance à la baisse des sucres », souligne Nathalie Pouzalgues. Le taux moyen était de 4,5 g/l en 2014. Depuis, il diminue à l’exception d’une remontée à 3,7 g/l en 2018. Il était de 3,2 g/l en 2019 et 2021, et même de 2,4 g/l en 2022.

© Centre du Rosé

L’acidité maintenue

Globalement, les courbes d’acidité totale et de pH sont relativement stables. On note toutefois dans le détail, une augmentation tendancielle du taux d’acide tartrique, signe d’interventions au chai pour garder les profils voulus.  

© Centre du Rosé

Une légère tendance à la baisse des sulfites

La moyenne est SO2 total est de 92 mg/l pour la période 2011-2021. Le point le plus bas pour les sulfites est enregistré en 2021 avec une moyenne de 80 mg/l.

Une chute spectaculaire de l’intensité colorante

La couleur est évidemment l’indicateur qui a évolué de la façon la plus marquante. Pour l’ensemble des vins rosés échantillonnés, l'intensité colorante passe de 0,80 en 2004 à 0,30 en 2022. L’inflexion est particulièrement nette à partir de 2012. Pour la seule Provence, l’indicateur passe de 0,41 en 2004, à 0,23 en 2012 et 0,19 en 2022.

© Centre du Rosé

 

« On note un léger retour à la hausse », souligne Nathalie Pouzalgues au sujet des rosés de Provence, puisque l’indice était descendu jusqu'à 0,17 en 2021 et 2019, et même à 0,16 en 2018. 

Cette tendance s’accompagne d’une hausse de l’indicateur de nuance : l’indice moyen global passe de 1,16 en 2004 à 1,35 en 2022.  

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Salons de matériel viticole 2022 : les 7 innovations les plus marquantes
Sival, Agrovina, Viti-Vini, Sima, Vinitech… Nous avons couvert de nombreux salons viticoles durant l’année 2022, et y avons…
Bahco, Arvipo et Mage proposent des sécateurs électriques avec une batterie intégrée dans le manche.
Sécateurs électriques viticoles : le sans-fil se taille une place dans les vignes
Le Vitilab a testé pour nous trois sécateurs électriques sans fil du marché. Ces outils ont tous donné satisfaction mais visent…
Les 10 nouveautés équipements viticoles qu'il fallait découvrir au Sival 2023
Le Sival 2023 réserve son lot de nouveautés. Petite sélection concernant le monde viticole.  
Selon les données de l'Axema, Fendt a immatriculé le plus grand nombre de tracteurs spécialisés en 2022, rétrogradant New Holland à la seconde place. Kubota reprend sa place de troisième à Same.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2022 - Fendt retrouve la première place
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2022 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Romain Henrion, consultant viticole, apprécie le rapport qualité/prix des sécateurs sans fil.
Les sécateurs électriques sans fil se déploient dans les vignes
Les premiers sécateurs sans fil commencent à se faire une place dans les vignes. Leurs utilisateurs plébiscitent le très bon…
La taille de la vigne se réalise à l’aide d’un sécateur.
Comment tailler la vigne ? Huit choses à savoir
Pour un bon rendement et une bonne qualité des grappes, il est indispensable de bien tailler sa vigne et à la bonne période.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole