Aller au contenu principal

gironde
Le groupe de travail arrachage des vignes est sur les rails

Un groupe de travail planche sur le financement de l’arrachage des vignes via le Feader.

Le groupe arrachage planche sur le financement de l'opération. Il y aurait besoin d'une enveloppe d'environ 100 millions d'euros.
Le groupe arrachage planche sur le financement de l'opération. Il y aurait besoin d'une enveloppe d'environ 100 millions d'euros.
© Grenier Franco - Kirpy

Suite aux deux rencontres avec le ministre de l’Agriculture et ses conseillers début août et courant octobre, un groupe de travail sur l’arrachage s’est constitué autour du syndicat des bordeaux et bordeaux supérieurs. Présidé par la préfète, il associe également la Draaf et la région.

« Le ministre a fermé la porte à la possibilité de travailler sur une aide OCM, indique Bernard Farges, vice-président de l’interprofession bordelaise (CIVB). Il nous a dirigés exclusivement vers le Feader. » Le groupe planche donc sur cette solution. « Mais c’est complexe, dévoile le vice-président. Il faut adapter les textes. »

Vers trois critères d’éligibilité

Trois critères d’éligibilité pourraient être retenus. Le premier serait que les vignes déjà en friche ou abandonnées ne pourraient prétendre au dispositif. Second point : le taux de manquants serait pris en compte dans le calcul de l’aide à l’arrachage. Enfin, une parcelle située dans une zone urbanisable ne serait pas éligible.

S’il n’y a pas de date butoir, l’objectif est d’aller vite, rappelle Bernard Farges. La prochaine programmation Feader est en effet pour 2023-2027. Environ 10 000 hectares seraient concernés, pour une enveloppe tournant autour de 100 millions d’euros. Toutes les AOC bordelaises le souhaitant seraient éligibles, les plus concernées étant bien évidemment les bordeaux, bordeaux supérieurs, côtes, liquoreux et médocs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vinitech-Sifel - 23 nouveautés découvertes lors de la prévisite !
Les stands sont presque tous achevés prêts à accueillir les visiteurs du Vinitech-Sifel. Petite prévisite du salon du côté des…
Entre nouvelles tendances de consommation et potentiel à l'export, la commercialisation du vin français mérite de fortes évolutions.
La France produit-elle trop de vin ?
Face à l’accumulation des difficultés, le vignoble a besoin de mesures urgentes mais aussi d’une vision à plus long terme. Cet…
RVI300_GEL_RTECH_NIV3
R-Tech - Un bon tuyau pour lutter contre le gel des vignes
La société bourguignonne R-Tech commercialise depuis peu une gaine chauffante pour lutter contre le gel.
Le groupe arrachage planche sur le financement de l'opération. Il y aurait besoin d'une enveloppe d'environ 100 millions d'euros.
Le groupe de travail arrachage des vignes est sur les rails
Un groupe de travail planche sur le financement de l’arrachage des vignes via le Feader.
Preview image for the video "Farmtrac - Une gamme de tracteurs vignes et vergers".
VIDÉO Farmtrac - Une gamme de tracteurs vignes et vergers
Le constructeur indien Farmtrac débarque sur le marché des tracteurs spécialisés avec le FT6075EN.
Autonome en énergie, la lampe Wine-Protect émet un rayonnement infrarouge qui protège la vigne de tous types de gels.
Wine Protect – Une lampe autonome en énergie pour lutter contre le gel de la vigne
La start-up Wine Protect propose une lampe chauffante à leds infrarouge à installer dans les vignes pour contrer le gel.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole