Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Droits de plantation
Le grand jour

C'est aujourd'hui que se tient à Bruxelles la dernière réunion du groupe à haut niveau. A l'issu, les producteurs européens seront fixés sur les intentions de la Commission et décideront ou non de manifester en janvier.

C'est le grand jour pour les droits de plantation. Enfin les producteurs français vont connaître les intentions de la Commission européenne concernant leur maintien ou nous dans le cadre de la politique agricole commune.
C'est le grand jour pour les droits de plantation. Enfin les producteurs français vont connaître les intentions de la Commission européenne concernant leur maintien ou nous dans le cadre de la politique agricole commune.
© JC Gutner

Alors que la dernière réunion du groupe de haut niveau sur les droits de plantation débutait cet après-midi, vendredi 14 décembre, les producteurs français par la voix de la CNAOC estimaient que l'issue des décisions était "incertaine". Ils attendaient 17H30, heure prévue de la fin de la rencontre, pour décider ou non de manifester en janvier à Bruxelles.

D'après les informations que Réussir Vigne a pu se procurer, les dernières tractations passées entre les producteurs et la Commission laissaient penser à un certain assouplissement. La Commission serait favorable à introduire un système de gestion d'encadrement des plantations visant tous les types de vin dans le futur règlement PAC. L'encadrement se ferait avant les plantations et s'appliquerait à tous les Etats  membres sauf ceux qui disposent d'un petit vignoble, à l'instar de la Grande-Bretagne. Un plafond, aussi appelé clause de sauvegarde, serait défini pour tous les Etats membres et permettrait d'interdire les plantations s'il venait à être atteint.

 

Mode de gestion des plantations en débat

Les producteurs seront aujourd'hui particulièrement attentifs au mode de gestion des plantations proposé par la Commission. Ils refusent en effet un système dans lequel les Etats devraient accepter sans condition toutes demandes de plantation jusqu'à la hauteur du seuil. La Commission y serait au contraire plutôt favorable. "Les Etats membres pouvaient jusqu’à maintenant exclure certaines zones de plantation, fixer des priorités en matière de plantation au bénéfice de certaines productions et notamment les vins sous signe de qualité. Surtout les droits de plantation étaient accordés au regard de la situation économique" indique la CNAOC.

La journée en temps réel : le live

 

mce:1
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Microbiodiversité, un nouveau regard; sous la direction de Laurent Palka; Éditions matériologiques; 372 pages; 29 euros. © Éditions matériologiques
Trois ouvrages fondateurs sur la microbiologie du sol parus en 2019
Les progrès récents de la génomique ont permis de grandes avancées dans la connaissance de la microbiologie du sol. Destinés à un…
La contrainte née de la forme ronde de la bouteille a amusé Soulcié, plutôt habitué à dessiner pour des supports on ne peut plus plats. © C.Gerbod
Un dessin de presse sur bouteille
Dessinateur de presse, Thibaut Soulcié a relevé le défi de dessiner pour la bouteille de la 33e cuvée La Ficelle de la Cave de…
La HVE, un futur standard environnemental
Pionnière de la HVE, la filière viticole accélère le mouvement. Reste à savoir si la massification de la certification va se…
vignes en Languedoc
Bénéficier des avantages fiscaux des baux à long terme
En cas de transmission pendant la durée du bail, un abattement est applicable sur la valeur du foncier loué ou les parts sociales…
carte INAO appellation Bourgogne
Les vignerons bourguignons prêts à faire le siège de l’Inao
Les projets de délimitation de l’AOC bourgogne par l’Inao hérissent le vignoble bourguignon. Un rassemblement est lancé pour le 6…
Laurent Rousseau, des Vignobles Rousseau en Gironde a choisit d'être audité via l'option A. Le contrôle de la mise en place des mesures agroécologiques comme l'enherbement est donc un passage obligatoire.
Comprendre la démarche HVE
La Haute valeur environnementale et son acronyme HVE, de toute la filière, mais de quoi s’agit-il vraiment ? Éléments de réponse.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole