Aller au contenu principal

La désalcoolisation de vins IGP, c’est possible !

Aujourd’hui les vins désalcoolisés français ne peuvent être que des vins sans IG mais une décision du 4 avril 2024 de l’Inao ouvre cette possibilité aux IGP.

Aujourd'hui limitée aux vins sans IG, la désalcoolisation est désormais envisageable pour un vin IGP mais jusqu'à 6 % vol.
Aujourd'hui limitée aux vins sans IG, la désalcoolisation est désormais envisageable pour un vin IGP mais jusqu'à 6 % vol.
© C. Gerbod

Désalcooliser un vin IGP jusqu’à 6 % vol. est désormais envisageable. Le 4 avril 2024, le Comité vins IGP de l’Inao a entériné cette possibilité. Pourquoi 6 % vol. alors que la réglementation européenne autorise, depuis décembre 2021, la désalcoolisation des vins sous signes officiels de qualité et d’origine jusqu’à 0,5 % vol. ? « J’ai essayé d’être pragmatique. J’ai organisé des dégustations. Sans être exhaustif, on a vu qu’en dessous de 6 % vol. ça pouvait devenir compliqué car l’alcool est un support aromatique et de composés du vin », détaille Éric Paul, président du comité national des IGP vins et cidres de l’Inao.

Une possibilité sous conditions

La balle est donc maintenant dans le camp des ODG des vins IGP. À ceux qui souhaitent emprunter les voies de la désalcoolisation de déposer leur demande de modification de leur cahier des charges. Le dossier sera instruit par l’Inao, è dans des délais raisonnables », promet Éric Paul. Il est prévu également que tous les vins soient contrôlés d’un point de vue organoleptique avant et après désalcoolisation.

Pour les IGP ayant inscrit l’option des 6 degrés dans leur cahier des charges, l’Inao indique qu’il sera possible d’envisager de passer sous les 6 degrés en conduisant une expérimentation ou en mobilisant le dispositif d’évaluation des innovations (DEI). La commission scientifique et technique de l’Inao assurera le suivi des expérimentations.

Les plus lus

Le Biogel d’AquaGreen Protect est pulvérisé sur la vigne sous forme de mousse. En séchant, cette dernière protégerait la vigne du gel.
Lutte contre le gel de la vigne : deux nouveaux produits un peu givrés

Deux firmes viennent de lancer des produits visant à lutter contre le gel de la vigne via la création d’une gangue protectrice…

Le poudrage est souvent réservé à la période sensible.
Soufre poudre ou mouillable : les critères de choix en vigne
Bien que le soufre mouillable ait de nombreux avantages en termes d’emploi, la forme en poudre n’est pas à négliger. Elle permet…
Certains constructeurs combinent une tondeuse à une rogneuse.
Les rogneuses traînées, synonymes de productivité

Les rogneuses traînées sont des machines offrant de bons débits de chantier, adaptées à des surfaces minimales de 30 à 40…

Fabien Marie, viticulteur en Charente-Maritime : « La rogneuse traînée est incomparable en termes de maniabilité dans les tournières. »
« Je gagne en débit de chantier avec ma rogneuse traînée »

Viticulteurs et entrepreneurs en Charente-Maritime, Laurent et Fabien Marie sont équipés de deux rogneuses traînées. Un…

René Becker, consultant et formateur indépendant, spécialiste de la biodynamie.
« En 100 ans, la viticulture en biodynamie n’a jamais été aussi actuelle »

René Becker, consultant et formateur en biodynamie, dresse un bilan et des perspectives pour la biodynamie à l’occasion du…

Le biochar épandu au pied des vignes permet d'améliorer la rétention en eau, selon des observations récentes.
Quels produits utiliser contre la sécheresse en viticulture ?

Qu’ils agissent sur la plante pour les biostimulants, ou sur le sol pour les biochars, il existe des leviers pour aider la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole