Aller au contenu principal

Vidéo : la cireuse Cirtech gagne en confort de travail

Désormais déclinée en trois modèles prenant en charge 6, 12 ou 18 bouteilles, la cireuse automatique Cirtech de Fichet Distribution a amélioré plusieurs points pour une utilisation plus facile.

Fichet Distribution, entreprise basée à Meursault, en Côte d’Or, continue d’améliorer son modèle de cireuse tout automatique Cirtech. Le modèle Cirtech 500 (6 bouteilles prises en charge, 500 bouteilles/heure), s’est ajouté aux machines Cirtech 1 000 bouteilles/heure (12 bouteilles) et 1 500 bouteilles/heure (18 bouteilles).

Lire aussi | Quel est l’impact des cires de surbouchage dans le vieillissement du vin ?

L’évolution principale présentée au Sitevi 2023 réside dans la gestion des formes et formats de bouteilles. « La principale amélioration qui a été apportée sur cette machine est la possibilité de prendre en compte une diversité de formats de bouteilles, qu’elles soient rondes, carrées, hautes, bordelaises, bourguignonnes, alsaciennes… », précise Clément Fichet, dirigeant de l’entreprise.

Changer de couleur de cire facilement

Le chargement des bacs de cire a aussi été revu pour plus de simplicité. Grâce à l’option deux bacs, il est possible de changer de couleur de cire sans arrêt de la cireuse. Un atout pour fluidifier la mise en bouteille. Fichet Distribution a veillé à rendre la Cirtech plus compacte.

L’entreprise a également travaillé la poinçonneuse qui peut poinçonner le dessus et le tour de la capsule de cire. Cirtech travaille toujours en partenariat avec le cirier nantais Sesol, qui peut créer des couleurs sur mesure.

Côté production, la découpe des plaques va être intégrée en 2024 pour internaliser 100 % de la fabrication.

Ces machines sont préconisées à partir de 40 000 bouteilles annuelles à cirer. Elles sont vendues entre 29 000 euros et 55 000 euros selon les modèles. À ce jour une centaine d’unités sont installées.

Les plus lus

Le fonds d'urgence annoncé par Marc Fesneau en réponse à la crise viticole et aux manifestations vient d'être mis en place.
Fonds d’urgence viticole : attention, les délais sont serrés !

Promis par le ministre de l’Agriculture suite aux manifestations, le fonds d’urgence est désormais opérationnel. Il est ouvert…

« Le risque de lancer une telle procédure s’évalue au cas par cas », Maître Louis Lacamp, avocat du viticulteur Rémi Lacombe

Les négociants bordelais Cordier et Maison Ginestet ont été condamnés le 22 février à verser 350 000 € au viticulteur Rémi…

Crise viticole : Marc Fesneau annonce un plan de 230 millions d'euros

Invité ce mercredi 31 janvier sur Sud Radio, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a dévoilé les mesures du plan viticole…

Pellenc lance le châssis polvalent économique et évolutif Combiviti.
Pellenc Combiviti - Un châssis porte-outils économique et évolutif

Pellenc complète son offre en châssis polyvalents, avec un modèle d'entrée de gamme et évolutif.

Le pulvé autonome Kfast est doté de quatre roues motrices et directrices.
Kubota/Fede - Un pulvérisateur automoteur et autonome pour les vignes et vergers

Kubota présente un robot de pulvérisation, le Kfast. 

agriculteur remplissant le réservoir de gasoil du servant de ferme. gazole non routier. gaz-oil. carburant. GNR. valet de ferme JCB.
Fiscalité : ce qui change pour les viticulteurs en 2024

Parmi les dispositions votées dans la loi de finances pour 2024, plusieurs peuvent concerner les exploitations viticoles. Le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole