Aller au contenu principal

Essai du tracteur vigneron Claas Nexos 230 M : « Un bon espace de vie »

Jérôme Zaros, vigneron à La Sauve, en Gironde, dresse le bilan d’une semaine d’essai du tracteur Claas Nexos 230 M.

Jérôme Zaros a pris en main le tracteur Claas Nexos 230 M pendant une semaine.
Jérôme Zaros a pris en main le tracteur Claas Nexos 230 M pendant une semaine.
© L. Vimond

Lancée il y a deux ans, au Sitevi, la gamme de tracteurs spécialisés Claas Nexos se distingue par un nouveau bloc-moteur quatre cylindres de 3,6 litres (3,4 litres sur la précédente génération) répondant à la norme Stage V, grâce à l’intégration d’un bloc de dépollution, avec DOC et SCR, logé sous le capot. Elle se décline en quatre puissances (85, 92, 105 et 120 ch), six gabarits : vignes étroites S (à partir de 1 m de large), vignes larges M (à partir de 1,25 m), fruitiers L (1,45 m et plus) et XL (plus de 1,55 m), et deux versions surbaissées MD et LD (respectivement à partir de 1,25 et 1,45 m).

 

 
Le Claas Nexos dispose d'un plancher plat.
Le Claas Nexos dispose d'un plancher plat. © L. Vimond

Ces deux dernières gammes ne sont pas proposées avec la puissance de 120 ch. Le conducteur prend place sur une plateforme à arceau (sur les modèles MD, LD, L et XL) ne dépassant pas 90,5 cm de haut, arceau replié, ou au sein d’une nouvelle cabine à six montants (sur les versions S, M, L et XL) suspendue sur silentblocs. Celle-ci a été surélevée et propose désormais un plancher plat, dégageant de l’espace pour les jambes du conducteur et améliorant la visibilité périphérique.

Une nouvelle offre de transmissions

Les Nexos à cabine accèdent à une nouvelle offre de transmissions à cinq rapports sous charge. Ils peuvent recevoir la transmission mécanique 15/15 à inverseur mécanique, la même boîte complétée d’un doubleur mécanique (30/30) ou encore la transmission 30/15 (comme sur le tracteur essayé) à doubleur électrohydraulique, débrayage électrique et inverseur sous charge.

 

 
Essai du tracteur vigneron Claas Nexos 230 M : « Un bon espace de vie »
© L. Vimond

Logé sous la cabine, le réservoir bénéficie d’un carénage métallique et contient toujours 75 l de GNR, malgré l’ajout d’un réservoir d’AdBlue de 10 l, et peut atteindre 103 l en option (sauf sur les S).

Les conditions de l’essai

Pendant une semaine, le vigneron girondin Jérôme Zaros, du Domaine du Buisson, a pris les commandes du tracteur vigneron Claas Nexos 230 M. Il a pu réaliser de l’écimage, de la pulvérisation et de la tonte interrangs et interceps.

les plus :

- Cabine spacieuse

- Visibilité améliorée

- Accès à l’entretien

les moins :

- Rayon de braquage

- Régulation du moteur

- Ergonomie perfectible

en cabine « Un poste de conduite spacieux »

L’accès au poste de conduite est assez haut, mais une fois à l’intérieur, on apprécie l’espace proposé : la cabine fait la largeur du tracteur.

 

 
La visibilité avant est plutôt bonne même si le capot est un peu haut.
La visibilité avant est plutôt bonne même si le capot est un peu haut. © L. Vimond

La position haute permet d’avoir une bonne visibilité globale, même si j’aurais préféré que ce soit l’avant du capot qui soit abaissé par rapport à la précédente génération, et non la partie proche de la cabine. Du haut de mon 1,70 m, je vois à partir de 4,80 m devant moi, une fois assis au volant. Dans l’alignement du montant avant gauche, le pot d’échappement est invisible et n’entrave pas la visibilité. Avec les montants latéraux très reculés, la visibilité latérale est bonne aussi.

 

 
La prise sept broches mériterait d'être positionnée un peu plus à droite pour ne pas être en face de la pédale d'accélérateur.
La prise sept broches mériterait d'être positionnée un peu plus à droite pour ne pas être en face de la pédale d'accélérateur. © L. Vimond

J’aurais privilégié un moteur d’essuie-glace en position basse plutôt qu’en haut, afin d’avoir le haut du pare-brise essuyé sur la partie centrale, le bas sur les côtés. Comme à l’arrière, l’essuie-glace est doté de quatre puissants jets en croix pour le lave-glace, mais ne s’active pas automatiquement quand on injecte le produit de lavage. J’aime bien la barre de vitre arrière qui aide à fermer. En revanche, l’ouverture par un mouvement de la droite vers la gauche ne me semble pas intuitive.

 

 
Essai du tracteur vigneron Claas Nexos 230 M : « Un bon espace de vie »
© L. Vimond

J’aime bien le support de boîtier qui est solidaire du montant droit de la cabine et non de la porte. Celle-ci s’ouvre uniquement de l’intérieur et est un peu entravée par la console et le levier de vitesses. Ce dernier est un peu trop en avant. N’étant pas grand, je dois aller chercher la cinquième.

 

 
La cinquième vitesse est un peu loin.
La cinquième vitesse est un peu loin. © L. Vimond

Sur ce levier, le bouton de débrayage électrique manque un peu de relief.

 
Le bouton de débrayage électrique ne ressort pas assez du pommeau.
Le bouton de débrayage électrique ne ressort pas assez du pommeau. © L. Vimond

Les boutons du doubleur sont fermes.

La position du volant se règle par une poignée : je préfère un mécanisme à pédale.

 

 
A gauche dans la cabine, l'espace de rangement du smartphone et les prises USB seraient idéalement mieux placées à droite.
A gauche dans la cabine, l'espace de rangement du smartphone et les prises USB seraient idéalement mieux placées à droite. © L. Vimond

Côté rangements, le Nexos comporte un support de bouteille sur la console droite et un rangement pour carnet et smartphone, jouxté de deux prises USB, à l’arrière gauche. Personnellement, j’aurais préféré l’inverse.

L’insonorisation est correcte et l’autoradio Bluetooth avec micro à l’avant pratique.

 

 
Essai du tracteur vigneron Claas Nexos 230 M : « Un bon espace de vie »
© L. Vimond

Concernant l’ergonomie des commandes, il m’a fallu un peu de temps pour me familiariser avec la commande de relevage, un peu trop reculée, et celle de la prise de force.

 

 
Avec le bras, on a tendance à vite désengager la prise de force par inadvertance.
Avec le bras, on a tendance à vite désengager la prise de force par inadvertance. © L. Vimond

Celle-ci est trop exposée et j’ai arrêté la prise de force plusieurs fois par inadvertance avec mon coude. Des petits rebords de chaque côté seraient un plus.

Les leviers de distributeurs tombent bien sous la main et peuvent être verrouillés.

 

 
Le mollet gauche du conducteur est gêné par le frein à main.
Le mollet gauche du conducteur est gêné par le frein à main. © L. Vimond

À gauche, le frein à main a tendance à titiller le mollet.

L’inverseur tombe bien sous la main, mais son agressivité n’est réglable qu’en concession. Dommage.

 

 
Essai du tracteur vigneron Claas Nexos 230 M : « Un bon espace de vie »
© L. Vimond

Placer la boîte à outils (un peu petite) sur l’aile du tracteur est une bonne idée. Mais il aurait été plus judicieux de la placer à gauche, du côté où on descend du tracteur.

 

 
Le sélecteur de prise de force est placé à l'arrière, au-dessus des prises hydrauliques et de la commande de frein de remorque.
Le sélecteur de prise de force est placé à l'arrière, au-dessus des prises hydrauliques et de la commande de frein de remorque. © L. Vimond

J’aime bien le sélecteur de prise de force (540/540 éco). Bien que situé à l’extérieur, il se manipule facilement, y compris depuis la cabine, en ouvrant le hayon.

Les prises hydrauliques extérieures sont de bonne qualité, mais un peu trop serrées.

au travail « Précision de l’hydraulique »

 

 
Essai du tracteur vigneron Claas Nexos 230 M : « Un bon espace de vie »
© J. Zaros

Avec les tondeuses interceps, le tracteur met en avant la précision de son hydraulique. Je me suis notamment servi du distributeur à commande mécanique doté du réglage de débit. Bien positionnée, la molette s’est avérée très précise. La visibilité sur les têtes de tonte interceps est bonne, car ces dernières sont positionnées loin derrière. Mais elle pourrait encore être améliorée, si on abaissait le bloc de freinage hydraulique de remorque : il y a la place.

Sur route, le tracteur est « pêchu ». La transmission est bien étagée. Il a une légère tendance à sauter lorsqu’il est à vide, malgré le pont avant suspendu. Je n’ai pas contrôlé la pression des pneus, mais la monte étroite et l’empattement n’aident pas. En revanche, dès qu’il est un peu lesté (outil arrière), il se montre très stable.

 

 
Essai du tracteur vigneron Claas Nexos 230 M : « Un bon espace de vie »
© L. Vimond

Avec le pulvérisateur, j’ai constaté un problème d’étanchéité au niveau du passe-câble qui manque de souplesse. Classe IV, mais le filtre pour la pulvérisation n’est pas en place dans le cadre de l’essai. Je doute que l’on puisse tenir la pressurisation de la cabine avec un tel passe-câble.

 
Trop rigide, le passe-câble ne joue pas son rôle d'étanchéité.
Trop rigide, le passe-câble ne joue pas son rôle d'étanchéité. © L. Vimond

Au rognage, les distributeurs réagissent bien. Ils se prennent bien en main et sont précis et progressifs. Malgré sa petite monte de pneumatiques, le tracteur se montre très stable avec une direction précise. J’ai constaté tout de même un délai de réponse d’une seconde quand on appuie pour baisser le relevage. Il faut l’anticiper.

 
Les commandes des stabilisateurs et chandelles hydrauliques sont faciles à comprendre et ergonomiques.
Les commandes des stabilisateurs et chandelles hydrauliques sont faciles à comprendre et ergonomiques. © L. Vimond

Positionné en arrière de la console droite, le joystick des chandelles et des stabilisateurs est clair, avec les pictogrammes, intuitifs, bien positionnés et pratiques.

 

 
Essai du tracteur vigneron Claas Nexos 230 M : « Un bon espace de vie »
© L. Vimond

Le braquage n’est pas le point fort de ce tracteur, malgré une monte de pneus fine et des butées au maximum. L’enclenchement de la prise de force n’est pas progressif. Par contre, j’ai bien aimé l’emplacement du bouton de sécurité, bien sous la main sur l’aile gauche : il sert à maintenir l’enclenchement de la prise de force quand on quitte le siège.

La régulation électronique du moteur n’est pas parfaite. Bien que les 92 ch du tracteur soient largement suffisants pour emmener le pulvérisateur Grégoire, le moteur tend à perdre 20 tr/min dans les montées et à en prendre autant dans les descentes. Côté consommation, le réservoir de GNR de 75 l permet de réaliser une journée de travail de 10 heures.

à l’entretien « Les radiateurs se nettoient bien »

 

 
Le Claas Nexos 230 M est vendu avec une canne à brancher sur la soufflette pour nettoyer les radiateurs.
Le Claas Nexos 230 M est vendu avec une canne à brancher sur la soufflette pour nettoyer les radiateurs. © L. Vimond

Le Claas Nexos dispose d’un capot robuste, et de panneaux latéraux qui s’enlèvent facilement. Ils permettent un bon accès aux radiateurs une fois enlevés. L’un de ces radiateurs sort intégralement ce qui facilite le nettoyage des autres, d’autant plus qu’un embout long à fixer sur la soufflette est fourni.

 

 
Essai du tracteur vigneron Claas Nexos 230 M : « Un bon espace de vie »
© L. Vimond

Les filtres à gasoil sont très accessibles. Les deux filtres de cabine de classe 4 sont logés de chaque côté sous le toit. Le réservoir d’AdBlue est accessible à l’avant sous le capot : on ne fait le plein que tous les trois pleins de GNR, mais il vaut mieux le faire tous les deux pleins, car une alarme insistante retentit en cabine dès que l’on descend en dessous de 20 % du plein d’additif.

fiche technique

CLAAS NEXOS 230 M

MOTEUR

Puissance maximale : 92 ch à 2 000 tr/min

Couple maxi : 366 Nm à 1 500 tr/min

Nombre de cylindres/cylindrée : 3/3 600 cm3

Norme et système de dépollution : Stage V avec DOC, FAP et SCR

Capacité d’huile du moteur : 7 l

Intervalle de vidange : 600 h

TRANSMISSION

Type : Semi-powershift

Régime moteur à 40 km/h : 1 400 tr/min

Régimes de prise de force : 540 tr/min et 540 Eco, à 1 950 et 1 652 tr/min moteur

CIRCUIT HYDRAULIQUE

Type : Centre ouvert avec double pompe

Débit, pression : 60 l/min à 190 bars

Volume d’huile hydraulique exportable : 10 l

 

 
Les distributeurs avant.
Les distributeurs avant. © L. Vimond

Nombre de distributeurs centre/arrière : 3/3

RELEVAGE

Capacité aux rotules sur toute la course : 3 000 kg

DIMENSIONS

Capacité du réservoir à carburant/AdBlue : 75 l (option 103) /10 l

Hauteur hors-tout : 2,509 m

Empattement : 2,178 m

Poids à vide : 3 285 kg

Monte de pneumatique : 7.5 R15 et 340/85 R28

BUDGET

Prix catalogue du modèle essayé hors taxes au 1er décembre 2023 : 106 960 euros

Les plus lus

Le fonds d'urgence annoncé par Marc Fesneau en réponse à la crise viticole et aux manifestations vient d'être mis en place.
Fonds d’urgence viticole : attention, les délais sont serrés !

Promis par le ministre de l’Agriculture suite aux manifestations, le fonds d’urgence est désormais opérationnel. Il est ouvert…

« Le risque de lancer une telle procédure s’évalue au cas par cas », Maître Louis Lacamp, avocat du viticulteur Rémi Lacombe

Les négociants bordelais Cordier et Maison Ginestet ont été condamnés le 22 février à verser 350 000 € au viticulteur Rémi…

Crise viticole : Marc Fesneau annonce un plan de 230 millions d'euros

Invité ce mercredi 31 janvier sur Sud Radio, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a dévoilé les mesures du plan viticole…

Pellenc lance le châssis polvalent économique et évolutif Combiviti.
Pellenc Combiviti - Un châssis porte-outils économique et évolutif

Pellenc complète son offre en châssis polyvalents, avec un modèle d'entrée de gamme et évolutif.

Le pulvé autonome Kfast est doté de quatre roues motrices et directrices.
Kubota/Fede - Un pulvérisateur automoteur et autonome pour les vignes et vergers

Kubota présente un robot de pulvérisation, le Kfast. 

agriculteur remplissant le réservoir de gasoil du servant de ferme. gazole non routier. gaz-oil. carburant. GNR. valet de ferme JCB.
Fiscalité : ce qui change pour les viticulteurs en 2024

Parmi les dispositions votées dans la loi de finances pour 2024, plusieurs peuvent concerner les exploitations viticoles. Le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole