Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les conclusions d'un élevage en barrique en immersion dans le bassin d'Arcachon

Le château Larrivet Haut-Brion a testé l’élevage d’un vin dans un parc à huîtres du bassin d’Arcachon, avec succès. Il dispose d’un profil plus frais et plus rond que celui du chai.

L'élevage en barrique sous l'eau modifie le profil aromatique du vin, pour plus de fraîcheur.
© Château Larrivet Haut Brion

C’est avec surprise que Stéphane Derenoncourt, consultant au château Larrivet Haut-Brion, à découvert les différences analytiques et gustatives entre un vin élevé en chai ou en mer. Tout a commencé en 2012, lorsque la propriété de Pessac-Léognan s’est lancée dans une expérience pour le moins originale : faire vieillir un vin dans un parc à huîtres du bassin d’Arcachon. Pour cela, il a placé le vin de 2009 sorti d’élevage dans deux fûts neufs de 55 litres, l’un immergé à deux mètres sous l’eau durant six mois, et l’autre laissé classiquement en chai. Le témoin a quant à lui été mis en bouteille. Étonnamment, le vin élevé dans le bassin d’Arcachon a gagné 80 mg/l d’ion sodium, « l’équivalent de la teneur d’une eau de type Badoit », précise l’œnologue consultant. Pour Bruno Lemoine, directeur général du château Larrivet Haut-Brion, la pression de l’eau influence la vitesse d’assimilation du sodium dans le vin. ((« Pour un même temps sous la mer, à une profondeur plus importante, la concentration en sodium aurait été plus élevée. »)) Plus surprenant, il a perdu un demi-degré d’alcool par rapport à l’élevage au chai. Un phénomène qui peut peut-être s’expliquer par un petit passage d’eau de mer dans la barrique, imposé par la pression.

Le sel atténue l’amertume du bois neuf

À la dégustation, la différence est nette. Le témoin apparaît comme étant le moins frais. Le vin élevé sous l’eau se distingue de celui du chai par des tanins plus arrondis, une sucrosité plus présente et moins d’amertume. « Le sel venant de l’eau de mer atténue l’amertume, explique Stéphane Derenoncourt. De façon empirique, les vignerons ajoutaient du sel pour l’amoindrir. » Le vin élevé dans le bassin paraît également moins austère, avec des tanins plus soyeux. « Le roulage et le tangage ont accéléré le vieillissement par polymérisation des tanins », analyse Bruno Lemoine.

Initialement il était prévu de compléter cet essai avec un élevage de six mois sur un bateau à voile. Malheureusement le navire a fait naufrage, et l’essai est… tombé à l’eau !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La nouaison approche : sortez les machines à vendanger !
En Nouvelle-Zélande, le domaine Villa Maria fait un passage de machine à vendanger peu après la floraison. Cela permet de faire…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole