Aller au contenu principal
Font Size

Effluents
Éco-Copeaux pour la collecte et la valorisation des copeaux de chêne

La société Faure a lancé Éco-Copeaux, un nouveau service de récupération et de valorisation des copeaux de chêne usagés.

L’entreprise Faure, certifiée ISO 14001, propose un nouveau service de collecte et valorisation des copeaux usagés appelé Éco-Copeaux.
L’entreprise Faure, certifiée ISO 14001, propose un nouveau service de collecte et valorisation des copeaux usagés appelé Éco-Copeaux.
© Faure

« Notre cœur de métier reste la collecte du tartre et la vente de produits tartriques mais nous proposons aussi différents services environnementaux comme la collecte et la valorisation des solutions de détartrage usagées et des terres de filtration. Lors des collectes, nous nous sommes aperçus récemment que les caves n'avaient pas de solution satisfaisante pour gérer leurs copeaux », explique Nicolas Creach, responsable qualité chez Faure SA. La nouvelle directive européenne déchets de 2008 définit par ailleurs clairement les copeaux comme des déchets. Cela oblige les producteurs de s'en défaire notamment par le biais de la valorisation. Le service de l'entreprise Faure consiste à fournir à ses clients des caisses palettisable d'une capacité de 550 litres que le client remplit selon ses besoins. Ensuite, les caisses pleines sont collectées et au besoin remplacées par des caisses vides au moyen de camions de la société Faure.

Valorisé en co-compost

Les copeaux récupérés sont ensuite traités par la société de compostage partenaire Alcyon qui les mélange à des déchets verts et aux terres de filtration pour les valoriser en co-compost agricole. Le coût de ce service dépend de l'éloignement géographique de la cave et de la quantité de caisses à prélever. Le coût est majoré de 20% pour les caves vidant directement les sacs de copeaux dans la caisse, plutôt que d'avoir sorti les copeaux des sacs préalablement.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole