Aller au contenu principal

Effluents
Éco-Copeaux pour la collecte et la valorisation des copeaux de chêne

La société Faure a lancé Éco-Copeaux, un nouveau service de récupération et de valorisation des copeaux de chêne usagés.

L’entreprise Faure, certifiée ISO 14001, propose un nouveau service de collecte et valorisation des copeaux usagés appelé Éco-Copeaux.
L’entreprise Faure, certifiée ISO 14001, propose un nouveau service de collecte et valorisation des copeaux usagés appelé Éco-Copeaux.
© Faure

« Notre cœur de métier reste la collecte du tartre et la vente de produits tartriques mais nous proposons aussi différents services environnementaux comme la collecte et la valorisation des solutions de détartrage usagées et des terres de filtration. Lors des collectes, nous nous sommes aperçus récemment que les caves n'avaient pas de solution satisfaisante pour gérer leurs copeaux », explique Nicolas Creach, responsable qualité chez Faure SA. La nouvelle directive européenne déchets de 2008 définit par ailleurs clairement les copeaux comme des déchets. Cela oblige les producteurs de s'en défaire notamment par le biais de la valorisation. Le service de l'entreprise Faure consiste à fournir à ses clients des caisses palettisable d'une capacité de 550 litres que le client remplit selon ses besoins. Ensuite, les caisses pleines sont collectées et au besoin remplacées par des caisses vides au moyen de camions de la société Faure.

Valorisé en co-compost

Les copeaux récupérés sont ensuite traités par la société de compostage partenaire Alcyon qui les mélange à des déchets verts et aux terres de filtration pour les valoriser en co-compost agricole. Le coût de ce service dépend de l'éloignement géographique de la cave et de la quantité de caisses à prélever. Le coût est majoré de 20% pour les caves vidant directement les sacs de copeaux dans la caisse, plutôt que d'avoir sorti les copeaux des sacs préalablement.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole