Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Recherche
Du sucre pour réduire les doses de cuivre

Les premiers résultats du programme de recherche national Usage révèlent que l’application de microdoses de sucres pourrait participer à la lutte contre les maladies et ravageurs de la vigne, et permettre ainsi une diminution des doses de cuivre.

L’absorption des sucres est très rapide, mais pas leur action. On considère qu’il faut sept jours à la vigne pour modifier son métabolisme sous l’action du sucre.
L’absorption des sucres est très rapide, mais pas leur action. On considère qu’il faut sept jours à la vigne pour modifier son métabolisme sous l’action du sucre.
© C. Bioteau

L ’ADAbio de Savoie a testé l’efficacité de l’application de très faibles doses de différents sucres contre les ravageurs de la vigne, et notamment l’effet du fructose contre le mildiou. Quatre modalités ont été testées : cuivre à 600 g/ha par traitement, cuivre à 100 g/ha + fructose à 100 mg par litre de bouillie, cuivre à 100 g, et fructose seul. “ L’application hebdomadaire de fructose + 100 g/ha de cuivre a permis d’obtenir une efficacité proche d’un programme à 600 g/ha de cuivre (30-35 % en fréquence d’attaque contre 70 % dans le témoin) ”, indique Arnaud Furet, de l’ADAbio de Savoie.
“ Le mécanisme d’action du sucre est encore mal connu, indique Marc Chovelon du GRAB (Groupe de recherche en agriculture biologique) d’Avignon, mais on suppose que l’application de sucres naturellement présents sur la vigne mais plus tôt en saison perturbe son métabolisme et modifie les sites de reconnaissance utilisés par les ravageurs pour s’implanter. ”



Des expérimentations à poursuivre


Dans le cadre de ce programme de recherche national, des essais ont été menés sur d’autres sites que celui de Savoie. Si tous les résultats obtenus ne sont pas aussi probants que ceux de l’ADAbio, ils révèlent néanmoins un effet positif du fructose. Ce programme de recherche va se poursuivre pour tester l’intérêt de ces microdoses notamment contre la cicadelle de la flavescence dorée. Cette expérimentation s’inspire des résultats de recherche de Sylvie Derridj de l’Inra et porte sur plusieurs cultures et plusieurs sucres (fructose, glucose, saccharose et tréhalose).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
La grêle prend la Provence par surprise
Lundi 18 mai vers 17h, un orage de grêle non prévu a frappé la Provence verte. Les dégâts sont hétérogènes, mais certaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole