Aller au contenu principal

Bon accueil par les consommateurs du vin de cépage gamaret

L’IFV Sicarex Beaujolais et l’institut Paul Bocuse ont mené une enquête auprès de consommateurs afin de recueillir leur appréciation sur un vin de cépage gamaret. Verdict positif.

Les consommateurs enquêtés ont dégusté un vin rouge de cépage gamaret, produit 
au château de l’Eclair, domaine expérimental de la Sicarex Beaujolais, millésime 2010.
Les consommateurs enquêtés ont dégusté un vin rouge de cépage gamaret, produit
au château de l’Eclair, domaine expérimental de la Sicarex Beaujolais, millésime 2010.
© IFV Sicarex Beaujolais

Cette étude, destinée à recueillir l’appréciation et les représentations d’un panel de 200 consommateurs autour du cépage gamaret, récemment introduit en France, a été conduite au cours d’un repas. Deux contextes de restauration ont été reconstitués au sein du restaurant expérimental de l’Institut Paul Bocuse : un mode libre-service type cafeteria et une restauration gastronomique. Ce vin, souligne l’étude, est globalement bien apprécié des consommateurs. La moyenne des notes hédoniques obtenues est de 6 sur une échelle de 9 points. À noter que ce vin est significativement plus apprécié par les femmes. Le moment du repas en contexte gastronomique influe sur le jugement. Ainsi les notes données au cours du dîner sont supérieures à celles attribuées au déjeuner.


En revanche, au moment du déjeuner, le gamaret est plus apprécié par les clients du concept libre-service (6,52 contre 5,23 en concept gastronomique). Les consommateurs estiment que les caractéristiques sensorielles du gamaret se rapprochent des vins de la Vallée du Rhône et du Beaujolais. Ils évaluent majoritairement ce vin à un prix compris entre 5 et 7 euros, prix producteur, soit un positionnement premium. L’estimation du prix étant toutefois influencée par le type de restauration. Le fait d’apporter ou non au consommateur des informations sur le vin ne modifie pas son appréciation mais tend à augmenter son consentement à payer.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Le mildiou produit ses œufs en associant deux types sexuels différents et utilisent une hormone pour y arriver. Cela ouvre la voie à une potentielle lutte par confusion. © Inra
Lutter contre le mildiou par confusion sexuelle ?
Un groupe de chercheurs français vient de faire une découverte importante sur les gènes du déterminisme sexuel du mildiou, ce qui…
Phytos : les modalités de séparation entre la vente et le conseil enfin précisées
Issu de la loi Egalim du 30 octobre 2018, le principe de séparation de la vente et du conseil à l’utilisation des produits…
Cinq questions sur les analyses de résidus de pesticides dans les vins menées par l'association Alerte aux toxiques
La publication le 15 septembre dernier des résultats d’analyse de résidus de pesticides dans 22 vins dont une majorité certifiés…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole