Aller au contenu principal

[Vidéo] Météo : Weenat aide l’agriculture à optimiser et à justifier l’irrigation

Weenat propose un service d’aide à la décision pour les agriculteurs. Afin des les accompagner avec des données fiables, la start-up nantaise s’appuie sur des capteurs connectés, installés dans les parcelles. Exemple et témoignage d’un producteur de pommes de terre dans le nord de la France.

Weenat veut répondre à deux problématiques : l’optimisation des traitements phytosanitaires et de l’irrigation. Pour y parvenir, la start-up s’appuie sur des capteurs météo et des tensiomètres. Ces outils sont installés dans les champs. « Le premier capteur nous donne la vitesse et la direction du vent. Le second, nous transmet la pluviométrie, la température et l’hygrométrie. Enfin, nous disposons de tensiomètres également connectés. Nous en installons généralement six dans une parcelle, à savoir trois à 30 centimètres et trois à 60 centimètres » explique Guislain Leprince, producteur de pommes de terre (62). Ces sondes permettent d’évaluer précisément la disponibilité en eau du sol.

Lire aussi :
[Vidéo] La Start-up Weather Measures propose un concentré de météo pour les agriculteurs

Une météo en direct du champ

Tous ces capteurs placés dans les parcelles assurent la fiabilité des informations transmises par Weenat. « Les stations de Météo France sont parfois situées à 25 ou 30 kilomètres de la parcelle d’un agriculteur. Certains phénomènes sont parfois très locaux. Pour piloter un traitement ou une irrigation, l’agriculteur a besoin de précision », détaille Laurent Leleu, directeur général de Weenat.

Justifier l’usage de l’eau auprès du consommateur

L’agriculteur connait ainsi la météo de sa parcelle, à l’instant T. « Nous observons en temps réel l’efficience de l’irrigation ou de la pluie. J’y vois aussi le moyen de justifier l’irrigation. Pourquoi et quelle quantité ? », indique Guislain Leprince. L’agriculteur est donc connecté et raisonne toutes ses applications.

Lire aussi
[VIDEO] Avec la Start-up votremachine.com, louez un tracteur en quelques clics

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
Florian Delmas, président d'Andros
Notre système agricole et agroalimentaire français fait faillite, « et nous regardons ailleurs »
Florian Delmas, 37 ans, président d’Andros, signe une tribune cash sur ce qu’il pointe comme les dérives du système agricole et…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité