Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

[VIDEO] Start-up : le logiciel Ekylibre veut cultiver la rentabilité des exploitations

Ekylibre est un outil de gestion tout en un. Pour regrouper tous les logiciels de l’exploitation en une solution, les fermes Larrère (Landes) se sont ainsi tournés vers cette start-up bordelaise. Les agriculteurs connaissent ainsi en temps réel leur coût de revient. Le tout en croisant des données agronomiques, techniques et comptables.

« Nous sommes partis d’un constat simple sur les exploitations agricoles : les données à gérer et les obligations administratives sont très importantes. Ekylibre est donc né de la volonté de simplifier le travail des agriculteurs », explique David Joulin, fondateur de la start-up.

Aux fermes Larrère, le prix de revient est connu instantanément. Notre marge brute est maîtrisée. Ce n’est pas la surprise en fin d’exercice », insiste Antoine Grizou, responsable système d’information.  Toutes les données présentes sur l’exploitation sont centralisées dans une unique solution. Ekylibre concentre toutes les informations nécessaires au gestionnaire d’une exploitation agricole. Les éléments de comptabilité, de gestion des stocks ainsi que les données de traçabilité sont regroupés dans Ekylibre. Les enregistrements sont, eux, individualisés : parcelle travaillée, machines ou intrants utilisés. Les informations sont saisies au fur et à mesure des interventions. « C’est un gage de précision de nos indicateurs » précise Antoine Grizou. Les données techniques et agronomiques sont, par exemple, croisées avec les factures d’achat et de vente. L’agriculteur peut ainsi connaitre, par hectare, ses charges mécaniques, d’intrants ou de main d’œuvre.

Historiquement, quatre logiciels cohabitaient au sein des Fermes Larrère. Le premier était utilisé pour la comptabilité, un second facilitait la gestion parcellaire, un troisième était dédié au parc matériel. Enfin, des tableurs Excel permettaient de croiser tous ces chiffres. Si Ekylibre propose ses propres solutions, la start-up peut aussi agréger les données de logiciels proposés par d’autres éditeurs. « Nous ne sommes bien plus qu’un agrégateur. Nous proposons une solution à la carte qui s’adapte à la taille et au besoin des agriculteurs », résume David Joulin.

Les plus lus

Vignette
La préfecture de l'Oise a imposé l'arrêt des moissons
La préfecture de l'Oise a publié un arrêté ordonnant l'arrêt des moissons dans le département. Dans les parcelles de blés, les…
Kverneland - Le cultivateur à dents Enduro travaille à toutes les profondeurs.
Machinisme
Le groupe Kverneland, qui célèbre cette année ses 140 ans, lance le cultivateur à dents polyvalent Enduro à l’occasion du salon…
L’agent Michel Perrard repris par Adrien et Maxime Jouenne
Machinisme
Les nouveaux propriétaires des Ets Michel Perrard (Manche) souhaitent pérenniser la relation de proximité entretenue avec les…
Vignette
Après l’émotion des incendies de moisson, la réflexion
Les moissons 2019 resteront dans les mémoires comme celles des incendies. A situation de crise, mesure extrême : le 25 juillet…
Vignette
Un projet de ferme en aquaponie pour réhabiliter une friche industrielle près du port de Strasbourg
9000 m2 de serres chauffées par une centrale à biomasse pour produire en aquaponie 130 tonnes de productions végétales et 60…
Vignette
Les élus des chambres d'agriculture disent non à la réduction drastique de leur budget
Face à la perspective d’une réduction des budgets des chambres d’agriculture consécutive à la diminution envisagée de la taxe…
Publicité