Aller au contenu principal

[VIDEO] Start-up : le logiciel Ekylibre veut cultiver la rentabilité des exploitations

Ekylibre est un outil de gestion tout en un. Pour regrouper tous les logiciels de l’exploitation en une solution, les fermes Larrère (Landes) se sont ainsi tournés vers cette start-up bordelaise. Les agriculteurs connaissent ainsi en temps réel leur coût de revient. Le tout en croisant des données agronomiques, techniques et comptables.

« Nous sommes partis d’un constat simple sur les exploitations agricoles : les données à gérer et les obligations administratives sont très importantes. Ekylibre est donc né de la volonté de simplifier le travail des agriculteurs », explique David Joulin, fondateur de la start-up.

Aux fermes Larrère, le prix de revient est connu instantanément. Notre marge brute est maîtrisée. Ce n’est pas la surprise en fin d’exercice », insiste Antoine Grizou, responsable système d’information.  Toutes les données présentes sur l’exploitation sont centralisées dans une unique solution. Ekylibre concentre toutes les informations nécessaires au gestionnaire d’une exploitation agricole. Les éléments de comptabilité, de gestion des stocks ainsi que les données de traçabilité sont regroupés dans Ekylibre. Les enregistrements sont, eux, individualisés : parcelle travaillée, machines ou intrants utilisés. Les informations sont saisies au fur et à mesure des interventions. « C’est un gage de précision de nos indicateurs » précise Antoine Grizou. Les données techniques et agronomiques sont, par exemple, croisées avec les factures d’achat et de vente. L’agriculteur peut ainsi connaitre, par hectare, ses charges mécaniques, d’intrants ou de main d’œuvre.

Historiquement, quatre logiciels cohabitaient au sein des Fermes Larrère. Le premier était utilisé pour la comptabilité, un second facilitait la gestion parcellaire, un troisième était dédié au parc matériel. Enfin, des tableurs Excel permettaient de croiser tous ces chiffres. Si Ekylibre propose ses propres solutions, la start-up peut aussi agréger les données de logiciels proposés par d’autres éditeurs. « Nous ne sommes bien plus qu’un agrégateur. Nous proposons une solution à la carte qui s’adapte à la taille et au besoin des agriculteurs », résume David Joulin.

Les plus lus

Les Touristes
Les touristes, mission agriculteurs : pourquoi le directeur du lycée agricole a validé l'émission d'Arthur sur TF1
Le lycée agricole de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie a accueilli en immersion cinq humoristes et une ancienne miss France pour…
Première mondiale - Une usine pour le recyclage des ficelles et filets agricoles annoncée pour 2022
L’entreprise normande RecyOuest a annoncé le 9 juillet son projet de construction d’une usine de recyclage des ficelles et filets…
Moissons 2021 : premières impressions mitigées et craintes pour la suite
Certains n’ont pas commencé, d’autres sont en pleine récolte. Les moissons 2021 ont pris du retard en raison des pluies de début…
Hélène Thouy
Parti animaliste : cinq choses à savoir sur Hélène Thouy candidate à la Présidentielle
Hélène Thouy, coprésidente du Parti animaliste, s’est déclarée le jeudi 1er juillet dernier candidate à l’élection…
Demandes de remboursement partiel de la TIC 2020 - Chorus Pro est ouvert aux agriculteurs
Pour le remboursement partiel de la TIC, la taxe intérieure de consommation, les demandes sont à adresser en ligne sur Chorus pro…
Moissonneuse
Moisson 2021 : la Covid-19 empêche le grand public de retourner dans les moissonneuses
Comme en 2020, David Forge agriculteur et youtubeur a mis en sommeil son site moissonneuse.fr, à cause de la Covid-19. Il n’…
Publicité