Aller au contenu principal

[VIDEO] Start-up : le logiciel Ekylibre veut cultiver la rentabilité des exploitations

Ekylibre est un outil de gestion tout en un. Pour regrouper tous les logiciels de l’exploitation en une solution, les fermes Larrère (Landes) se sont ainsi tournés vers cette start-up bordelaise. Les agriculteurs connaissent ainsi en temps réel leur coût de revient. Le tout en croisant des données agronomiques, techniques et comptables.

« Nous sommes partis d’un constat simple sur les exploitations agricoles : les données à gérer et les obligations administratives sont très importantes. Ekylibre est donc né de la volonté de simplifier le travail des agriculteurs », explique David Joulin, fondateur de la start-up.

Aux fermes Larrère, le prix de revient est connu instantanément. Notre marge brute est maîtrisée. Ce n’est pas la surprise en fin d’exercice », insiste Antoine Grizou, responsable système d’information.  Toutes les données présentes sur l’exploitation sont centralisées dans une unique solution. Ekylibre concentre toutes les informations nécessaires au gestionnaire d’une exploitation agricole. Les éléments de comptabilité, de gestion des stocks ainsi que les données de traçabilité sont regroupés dans Ekylibre. Les enregistrements sont, eux, individualisés : parcelle travaillée, machines ou intrants utilisés. Les informations sont saisies au fur et à mesure des interventions. « C’est un gage de précision de nos indicateurs » précise Antoine Grizou. Les données techniques et agronomiques sont, par exemple, croisées avec les factures d’achat et de vente. L’agriculteur peut ainsi connaitre, par hectare, ses charges mécaniques, d’intrants ou de main d’œuvre.

Historiquement, quatre logiciels cohabitaient au sein des Fermes Larrère. Le premier était utilisé pour la comptabilité, un second facilitait la gestion parcellaire, un troisième était dédié au parc matériel. Enfin, des tableurs Excel permettaient de croiser tous ces chiffres. Si Ekylibre propose ses propres solutions, la start-up peut aussi agréger les données de logiciels proposés par d’autres éditeurs. « Nous ne sommes bien plus qu’un agrégateur. Nous proposons une solution à la carte qui s’adapte à la taille et au besoin des agriculteurs », résume David Joulin.

Les plus lus

Jean-Marie Séronie, agroéconomiste indépendant et membre de l’Académie de l’agriculture.
Cash Investigation : « une émission truffée d’erreurs qui n’explique pas à quoi sert la Pac »
Avant la diffusion de Cash Investigation sur la Pac, présentée par Elise Lucet, l’agroéconomiste indépendant Jean-Marie Séronie…
alimentation animale
Plan de résilience agricole : l’aide aux éleveurs pour l'alimentation animale, mode d’emploi
Le guichet pour l’aide aux éleveurs confrontés à une hausse des coûts de l’alimentation animale suite à la guerre en Ukraine est…
Serge Zaka agroclimatoloque météo
Canicule 2022 : pourquoi le scénario de l'été 1976 se rapproche, selon Serge Zaka
La France connait cette semaine un exceptionnel épisode de canicule précoce après un début de printemps très chaud et sec. Un…
« Les agriculteurs nous délèguent ce qu’ils maîtrisent le moins »
Dominique Pellen gère l’ETA familiale à Plouvorn dans le Finistère nord en binôme avec son frère Sébastien. L’entreprise…
solagro
Pesticides : une carte de France des IFT publiée par Solagro
Quels pesticides ont été utilisés sur les surfaces agricoles dans votre commune ? Solagro et Ecotone proposent de le découvrir…
aide
Chèque alimentaire : un virement pour les plus précaires avant la rentrée
Elisabeth Borne, la Première ministre, a confirmé le versement d’une aide à la rentrée pour les personnes les plus modestes,…
Publicité