Aller au contenu principal

[VIDEO] La start-up MyEasyFarm facilite l’agriculture de précision

MyEasyFarm est une plateforme dédiée à l’agriculture de précision. Elle permet d’importer et de stocker des des cartes de préconisations. La start-up veut faciliter le transfert de ces informations vers l’ensemble du parc machine d’une exploitation. La communication est réalisée avec un unique outil informatique, même si son matériel agricole est constitué de plusieurs marques.

« Notre objectif est vraiment de faciliter l’échange de données avec les matériels agricoles », revendique François Thiérart, fondateur de MyEasyFarm. La start-up est testée par la coopérative Vivescia. Le but : projeter des conseils agronomiques jusqu’aux tracteurs de l’agriculteur. Le conseil des techniciens évolue. L’idée est de pouvoir créer des cartes sous format informatiques qui devront s’implémenter dans la console de l’exploitant agricole. « L’objectif demain, c’est que l’agriculteur n’ait qu’un seul outil à utiliser pour prendre en compte tous ses conseils, ne pas avoir plusieurs canaux de communication avec la coopérative », explique Thomas Lomberty, responsable agriculture de précision chez Vivescia.

Interopérabilité de MyEasyFarm via l’isobus

La start-up vante l’interopérabilité de son système. Grâce à sa certification Isobus, MyEasyFarm garantit des échanges avec l’ensemble des marques de tracteurs et d’outils connectés.  

Développer la modulation grâce au cloud

Selon François Thierart, les statistiques montrent que les cartes satellites ou de préconisations sont utilisées entre 10 et 20 % des cas jusqu’à la console du tracteur. La start-up espère remonter ce taux aux alentours des 80 %. Actuellement, la clé USB reste incontournable pour Thomas Lomberty. « On a du matériel capable de moduler, mais peu s’en servent faute de conseil adapté. L’automatisation n’est pas intégrée dans tous les systèmes, on voit que ça pose pas mal de problème. On souhaite donc avoir une automatisation avec un conseil directement injecté dans la console via la plateforme cloud ».

 

Lire aussi
[VIDEO] Start-up : le logiciel Ekylibre veut cultiver la rentabilité des exploitations

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité