Aller au contenu principal

[VIDEO] Comment la protection animale est-elle contrôlée dans les abattoirs ?

Dans les abattoirs en France, tout est réglementé et contrôlé pour assurer la protection des animaux jusqu’à l’abattage.

Ca se passe comment la protection animale à l’abattoir ? Les abattoirs sont des établissements spécialisés, agréés et contrôlés par les services vétérinaires de l’Etat. Tout est organisé pour garantir la protection des animaux : équipements, procédures, formation du personnel… En plus des agents des services vétérinaires dans chaque établissement, des RPA, responsables de protection animale ont eux aussi pour mission de contrôler le strict respect de la réglementation.

En France, il existe aussi un guide des bonnes pratiques et le diagnostic interprofessionnel de protection animale des bovins à l’abattoir.

Animaux inconscients et insensibilisés

A leur arrivée, les animaux sont inspectés par un salarié de l’abattoir titulaire d’un certificat de compétence de protection animale. Avant qu’ils ne soient orientés vers les « parcs de la bouverie », leur identité est contrôlée. Dans cette zone, les animaux peuvent boire et se reposer. Avant l’abattage, un nouveau contrôle est effectué par un agent des services vétérinaires. Les animaux sont ensuite dirigés vers le poste d’étourdissement où ils sont immobilisés grâce à du matériel de contention adapté à chaque espèce afin de leur éviter tout stress, blessure ou souffrance. Ils sont alors « étourdis », c’est-à-dire plongés dans un état d’inconscience et d’insensibilité. C’est seulement après avoir vérifié que l’animal est bien dans cet état qu’il est possible de procéder à la dernière étape de l’abattage.

Voir aussi les autres vidéos :

« Santé : quelle quantité de viande manger chaque jour ? »

« Santé : qu’est-ce qu’on gagne à manger de la viande ? »

« Elevage français : 164 races différentes et une grande diversité de goûts »

 «  La maturation de la viande, une étape nécessaire pour une viande tendre et goûteuse »

«  Eleveur et vétérinaire garants de la bonne santé des élevages »

« Un estomac de vaches en quatre poches, idéalement conçu pour la rumination »

« Portrait robot d'une ferme en France : des élevages à taille humaine »

« Sans élevage, les prairies disparaissent du paysage et l’environnement s’en ressent »

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : téléchargez l'attestation obligatoire au-delà de 10 km et pendant les horaires du couvre-feu
Pendant le confinement, les agriculteurs continuent à travailler. Pour les déplacements au-delà de 10 km ou pendant les horaires…
Emilie Faucheron
Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel : des agriculteurs témoignent
La gorge nouée, émus, des vignerons, arboriculteurs et betteraviers témoignent sur les réseaux sociaux des dégâts considérables…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
Religieuses et agricultrices : elles recherchent 700 000 € !
Dans le Gers, une communauté de moniales cisterciennes est installée depuis 1949 à l’abbaye de Boulaur. Le site abrite une…
Serge Zaka (ITK)
[Météo] Les records de la vague de chaleur plus graves que l'épisode de gel pour l'agriculture
Sur son temps personnel, le passionné Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association…
Publicité