Aller au contenu principal

Projet de loi de finances
Un budget de près de 60 milliards d’euros pour les ministères de la Transition écologique et de la Transition énergétique

Dans le projet de loi de finances (PLF), le budget 2023 alloué au ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et du ministère de la Transition énergétique s’élève à près de 60 milliards d’euros, en hausse de 15 %.

Répartition du budget pour 2023.
© MTE-MTECT

Alors qu’en 2023, un budget de près de 6 milliards d’euros va être consacré au ministère de l’agriculture, en hausse de 20 %, celui accordé à la transition écologique et énergétique atteint 59,6 milliards d’euros, en augmentation de 15 %.

Une nouveauté est à noter : la création d’un « fonds vert » doté de 1,5 milliard d’euros qui va être utilisé pour accélérer la transition écologique dans les territoires incluant une enveloppe de 150 millions d’euros dédiée à la biodiversité.

Ce fonds pourra financer différents volets de la transition écologique, comme la rénovation énergétique des bâtiments publics locaux, le fonds friches ou l’accompagnement en ingénierie des collectivités. Une phase de concertation avec les territoires, à l’automne, permettra de déterminer les types de projets sur lesquels les collectivités souhaitent être soutenues.

Un nouveau supercalculateur pour mieux prévoir la météo

L’enveloppe globale de 59,6 milliards d’euros se décompose ainsi : 20,5 milliards d’euros pour le logement ; 3,6 milliards d’euros d’appui aux politiques publiques ; 1,5 milliard pour le fonds vert ; 5,2 milliards d’appui aux territoires ; 3,6 milliards pour l’eau, la biodiversité et la prévention des risques ; 15,5 milliards pour l’énergie ; 9,7 milliards aux mobilités.

Dans le détail, le gouvernement s’engage en faveur d’une énergie moins carbonée en accélérant le développement des énergies renouvelables et la relance du nucléaire avec un total de 1,2 milliard d’euros consacré à ce dernier domaine.

Afin de mieux répartir les usages et mieux anticiper et gérer les crises notamment dues à la sécheresse comme cela a été le cas cette année, les six agences de l’eau se partageront 2,2 milliards d’euros, le montant total des redevances.

Et pour une meilleure prévision et anticipation des risques météo, Météo-France va acquérir un nouveau supercalculateur de nouvelle génération d’un  coût de 350 millions d’euros.

Lire aussi : tous nos articles sur les énergies renouvelables

Les boucliers tarifaires sur le gaz et l'électricité prolongés

En ce qui concerne le verdissement du parc automobile, le gouvernement, outre le maintien des dispositifs en vigueur, a décidé de mettre en place une nouveauté : un leasing qui sera lancé pour permettre aux ménages aux revenus modestes d’acquérir et louer un véhicule électrique dans des conditions abordables. Et alors qu’au 1er  septembre 2022, 69 428 points de recharge électrique étaient ouverts au public sur tout le territoire, l’objectif est d’atteindre les 100 000 en 2023.

Au chapitre de la consommation d’énergie, les boucliers tarifaires sur le gaz et l’électricité sont prolongés en 2023. La hausse des prix du gaz sera limitée à 15 % à partir de janvier 2023, soit, selon le gouvernement, une hausse moyenne de 25 € par mois et par ménage, au lieu d’environ 200 € sans bouclier tarifaire. La hausse des prix de l’électricité sera également contenue à 15 % à partir du mois de février 2023, soit 20 € par mois en moyenne, au lieu de 180 € sans bouclier tarifaire, toujours selon le gouvernement.

Les plus lus

Ce qui change pour les agriculteurs depuis le 1er janvier 2023
Tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales, fiscales et nouveaux règlements qui s’imposent aux agriculteurs, ou tout du…
Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles, un formulaire à remplir
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Publicité