Aller au contenu principal

Transparence de la construction du prix en coopérative : une mission parlementaire créée à la rentrée

Une mission d’information parlementaire sera créée en septembre sur les enjeux du système coopératif. Elle se penchera notamment sur l’information concernant la construction du prix.

Stéphane Travert
© Assemblée nationale

A la demande de Stéphane Travert, ex-ministre de l’Agriculture, une mission d’information parlementaire destinée à évaluer les enjeux du système coopératif va être créée en septembre prochain, a annoncé Roland Lescure, président de la commission des affaires économiques, le 24 juin à l’occasion de l’examen de la proposition de loi pour une meilleure rémunération des agriculteurs (Egalim 2). Cette annonce intervient alors qu’en commission et en séance publique plusieurs députés ont exprimé des réserves sur l’information des coopératives envers leurs adhérents sur la construction du prix.

Lire aussi : Egalim 2 : sept nouvelles mesures censées améliorer la rémunération des agriculteurs

« Un producteur qui a confié la commercialisation de sa production à une OP sans transfert de propriété a connaissance de tous les éléments constitutifs de la contractualisation, concernant tant les volumes que les prix. Ce sont des éléments essentiels en matière d’orientation de la production et de conduite de l’exploitation. Pour les associés coopérateurs adhérents d’OP commerciales, avec transfert de propriété, ces éléments ne font pas l’objet d’une information systématique », avait notamment déclaré le député LREM de Haute-Vienne Pierre Venteau en commission, estimant que « dès lors que la contractualisation pluriannuelle écrite va devenir obligatoire, il semble juste […] et indispensable […] que tous les producteurs, quel que soit le mode de commercialisation auquel ils recourent, disposent des informations inhérentes au contrat ».

Lire aussi : Prix abusivement bas : le Conseil d’Etat donne raison aux coopératives agricoles

« Pierre Venteau a eu raison d’appeler notre attention sur les difficultés auxquelles sont confrontées les producteurs. Une mission parlementaire pourrait peut-être être consacrée aux coopératives, à leur rôle, à leur gestion. […]. Loin de nous l’idée de condamner les coopératives : il s’agit simplement de trouver, éventuellement avec le Haut Conseil de la coopération agricole, les moyens de répondre aux difficultés dont on nous fait part, et de confier à ceux qui seront aux affaires en 2022 le soin d’engager un travail approfondi », avait commenté le député LREM de la Manche en commission, Stéphane Travert, proposant la création d’une mission d’information.  

« La mission d’information parlementaire lancée dans les prochains mois sera, pour La Coopération Agricole, l’occasion de valoriser les atouts du modèle et de nourrir la dynamique d’amélioration continue dans laquelle les coopératives sont inscrites. Pour créer de la valeur et mieux la répartir sur l’ensemble de la chaîne, maintenir la vitalité des territoires et restaurer une souveraineté alimentaire durable, nous avons besoin des coopératives. Veillons, collectivement, à en préserver les fondamentaux ! », réagit Dominique Chargé, président de La Coopération Agricole, dans un communiqué.

Les plus lus

Ce qui change pour les agriculteurs depuis le 1er janvier 2023
Tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales, fiscales et nouveaux règlements qui s’imposent aux agriculteurs, ou tout du…
Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Publicité