Aller au contenu principal

TotalEnergies s’associe à Cristal Union pour produire du biogaz à partir de pulpes de betteraves

TotalEnergies s’associe au groupe sucrier français Cristal Union qui lui fournira des pulpes de betteraves durant quinze ans pour alimenter BioNorrois, la future unité de production de biométhane de la compagnie actuellement en construction à Fontaine-le-Dun, en Seine-Maritime.

© BioNorrois

Les résidus organiques, issus de la transformation par Cristal Union de betteraves à sucre, constitueront plus de la moitié de la matière traitée par le méthaniseur à son démarrage. Le complément sera constitué de déchets organiques agroalimentaires sourcés par TotalEnergies dans l’environnement direct de l’unité. Durant la première phase d’exploitation du méthaniseur, la production de biométhane attendue s’élèvera à près de 100 GWh par an et atteindra, à terme, sa capacité maximale de 153 GWh par an. « Avec le projet BioNorrois, TotalEnergies étend son activité biogaz à une nouvelle région française. La Normandie accueillera ainsi la deuxième plus importante unité de production de biométhane du pays. Et nous espérons que cette réalisation ouvrira la voie à d’autres projets similaires en France et en Europe », a déclaré Olivier Guerrini, directeur biogaz chez TotalEnergies.

 

Lire aussi : BioBéarn, la plus grande unité de méthanisation du pays mise en service par TotalEnergies

 

185 000 tonnes de matières seront valorisées chaque année

Selon TotalEnergies, BioNorrois valorisera 185 000 tonnes de matières  par an et produira 150 000 m3 de digestat chaque année. Le groupe estime qu’annuellement 5 500 tonnes d’engrais chimiques seront évitées par an ainsi que 30 600 tonnes de CO2 .

 

Lire aussi : Méthanisation : un projet de décret précise les obligations de certificats de production de biogaz

 

Le méthaniseur sera implanté en face de l’usine sucrière

L’accord prévoit que Cristal Union devienne actionnaire du méthaniseur BioNorrois à hauteur de 10 %. C’est une première pour un groupe sucrier dans l’industrie du biogaz en France et en Europe, et un outil clé dans sa stratégie de décarbonation. Ce projet est par ailleurs un exemple de l’économie circulaire et du circuit court, le méthaniseur étant implanté juste en face de l’usine sucrière. De plus, le fertilisant organique obtenu en plus du biogaz lors du processus de méthanisation – le digestat – sera entièrement valorisé par Cristal Union et le groupe NatUp, qui le distribueront à leurs coopérateurs situés à proximité afin de les accompagner dans leur transition vers une fertilisation plus locale et durable.

« Les digestats seront restitués à nos agriculteurs »

« Cette centrale biométhane en cours de construction est un projet unique en France, tant par ses capacités de production à partir de pulpes de betteraves, que par son implantation en sortie directe de la sucrerie de Fontaine-le-Dun. En complément, les digestats, riches en éléments minéraux et en matière organique naturelles, seront restitués à nos agriculteurs-coopérateurs pour la fertilisation et l’amendement de leurs champs » a déclaré Xavier Astolfi, Directeur général de Cristal Union. 

Les plus lus

Tracteur embourbé dans un champs  lors d'une opération de taille de haie
Taille des haies : quels départements appliquent la dérogation jusqu’au 15 avril ?

Le ministère de l’Agriculture a annoncé le 15 mars la mobilisation de la procédure de la force majeure. Plusieurs départements…

Océane Balland, jeune agricultrice, avec un veau charolais
Océane Balland, 21 ans, agricultrice : « je travaille 70 à 80 heures par semaine pour un revenu de 1500 euros »

Océane Balland, 21 ans, fille et petite-fille d'agriculteur, a repris la ferme familiale en Haute-Saône à 100% fin 2023.…

tracteur accidenté au bord de la route
Victime de plusieurs accidents du travail, cet agriculteur n’aura pas droit à une rente, confirme la Cour de cassation

Un agriculteur accidenté ou victime d’une maladie professionnelle n’a pas forcément droit à une rente, selon une récente…

Session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité aux sujets agricoles dans la Somme.
Désarmer la police de l’environnement dans les fermes ? Pourquoi l’OFB dit non !

La direction de l’Office français de la biodiversité s’oppose fermement au désarmement de ses agents lors du contrôle dans les…

Jachère fleurie devant un champ de maïs et une rampe d'irrigation.
Jachère, rotation des cultures, couverture des sols : vers un allégement de la conditionnalité des aides PAC

La Commission européenne a proposé le 15 mars plusieurs mesures visant à simplifier la conditionnalité des aides de la…

La députée écologiste Marie Pochon à l'Assemblée nationale
Prix plancher pour les agriculteurs : Emmanuel Macron les promet, les écologistes les font voter à l’Assemblée nationale

Instaurer des prix minimum dans les filières agricoles qui le souhaitent garantissant un revenu de deux Smic pour les…

Publicité