Aller au contenu principal

Pouvoir d'achat
Thierry Marx appelle à lancer un débat sur le prix de l’alimentation au salon de l’Agriculture, Leclerc ironise

Déplorant la campagne de communication sur la baguette à 29 centimes de Leclerc, le chef français Thierry Marx a appelé dans l’émission Quotidien à l’organisation d’un grand débat sur l’alimentation à l’occasion du salon de l’agriculture 2022.

Thierry Marx sur le plateau de Quotidien
Thierry Marx sur le plateau de Quotidien (TMC) le 25 janvier.
© Capture d'Ecran TMC

[Mis à jour le 27 janvier avec la réaction de Michel-Edouard Leclerc]

La baguette à 29 centimes chez E. Leclerc ? « C’est pas sérieux de faire cela au moment où on va parler du revenu agricole », a déclaré le chef Thierry Marx, invité le 25 janvier sur le plateau du Quotidien (sur TMC). « A partir de 1 euro on est sérieux, on protège le revenu de l’agriculture », a-t-il poursuivi. Selon le chef, la baguette commercialisée par le distributeur « contient beaucoup d’additifs pour le volume et la texture de la pâte » et de citer entre autres des conservateurs et de l’acide ascorbique, comme l'ont signalé certains internautes sur twitter.

« Un pain servant uniquement à créer du flux dans le magasin », a déploré Thierry Marx, martelant « ce n’est pas sérieux, c’est se moquer de l’impact sociétal, environnemental et sur la santé de l’alimentation ! ». « Et dire que l’on fait cela pour ceux qui n’ont pas les moyens, c’est assez cynique », a estimé le grand chef français.

L’alimentation n’est pas un bien de consommation comme les autres

Dénonçant le retour de la théorie du low cost, Thierry Marx a proposé de profiter du salon de l’agriculture pour réfléchir autour d’un projet commun sur « qu’est-ce qu’un bon produit ? ». « Il faut profiter de ce salon pour parler de l’alimentation. L’alimentation n’est pas un bien de consommation comme les autres », a-t-il appuyé.

Michel-Edouard Leclerc, lui, se frotte les mains : « La baguette à 29 centimes les rend fous ! », écrit-il le 26 janvier sur Facebook. « Je ne parle évidemment pas des clients qui m’interpellent dans les magasins pour connaître à l’avance les produits que E.Leclerc continuera de bloquer pour contrer l’inflation. Ah ça, nos 18 millions de clients en redemandent, je peux vous le confirmer » ironise-t-il.

« Le pompon revient quand même au sympathique Thierry Marx qui, hier soir dans Quotidien (TMC), rappelait qu'une baguette n'est pas à son prix en dessous d'un euro, voire 1,30 euro », poursuit-il. Et d’ajouter « ce qu'il ne dit pas, c'est qu'à ce prix-là, il fait entre 60 et 80% de marge. Pas d'impact positif pour les céréaliers et les meuniers. Et aussi donc, qu'à ce prix-là, on ne vise pas la même clientèle. Et puis, en se remémorant d'où il vient, c'eût été plus fraternel qu'il ne compare pas une baguette blanche premier prix à une baguette tradition que nos 2 000 boulangers fabriquent par ailleurs en grand nombre ».

Le distributeur conclut par cette prophétie : « Oui, avec l'inflation qui revient, toutes les entreprises vont proposer des tarifs plus accessibles, et c'est tant mieux. Et puis comment dire... Cet été, sur le Tour de France, à l'heure du Ricard, moi je vous le dis, c'est avec du Paté Hénaff dans la baguette blanche qu'on cassera la croute sur les étapes ».

 

 

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité